Le sanctuaire de Lourdes rouvre partiellement

Le sanctuaire de Lourdes rouvre ce 16 mai 2020 Le sanctuaire de Lourdes rouvre ce 16 mai 2020   (AFP or licensors)

Le sanctuaire de Lourdes rouvre partiellement 

C’est à 14h ce samedi que le sanctuaire Notre-Dame de Lourdes ouvre ses portes après plusieurs semaines de fermeture à cause de la pandémie de Covid-19. Le recteur en profite pour lancer un appel aux dons, le confinement ayant grevé les finances du sanctuaire. 

Vatican News

Les pèlerins de proximité pourront dès ce week-end retourner au sanctuaire de Lourdes. C’est la conséquence des mesures de déconfinement prises par le gouvernement français et entrées en vigueur lundi dernier. Au prix du respect de quelques règles visant à éviter une seconde vague de Covid-19, les fidèles pourront entrer à partir de 14h et y rester jusqu’à 18h. Ils devront porter obligatoirement un masque et ne pourront pénétrer que par deux accès, les portes Saint-Michel et Saint-Joseph. Des hospitaliers les y accueilleront et les informeront.

C’est par groupe de dix personnes maximum, accompagnées par les membres de communautés religieuses de Lourdes, que l’accès à la Grotte sera permis, via un parcours signalé au sol. Durant cette période de sortie du confinement, les chapelains maintiennent la prière continue à la Grotte et proposent le sacrement de la Réconciliation à l’église Sainte-Bernadette.

En tous lieux du sanctuaire, dans l’église, lors des confessions, aux chapelles de lumière, ainsi qu’aux robinets d’eau de la Grotte, les distances entre chaque personne doivent être respectées. Les célébrations ne reprendront que plus tard et les piscines demeurent fermées.

Déficit historique

La fermeture du sanctuaire pendant plusieurs semaines pèse sur ses finances. La direction du site prévoit un déficit de l’ordre de huit millions d’euros. Elle entrevoit même «une saison quasi blanche dépourvue de la présence des pèlerins malades». Or, les ressources financières du sanctuaire dépendent beaucoup de ces visites. «Ces difficultés économiques frappent le sanctuaire alors qu’il venait de retrouver l’équilibre financier» affirme son site internet.

D’où l’appel aux dons lancés par le recteur, Mgr Olivier Ribadeau Dumas. Si «la réouverture, ce samedi 16 mai, est un grand signe d’espérance», il veut profiter de l’occasion pour lancer un appel : «Aidez le sanctuaire à se relever». Pour le recteur, «les innombrables témoignages et intentions de prière qui nous arrivent confirment que le rôle de ce sanctuaire est d’être un cœur battant de prière pour le monde et avec le monde. »

Source: Vaticannews, le 16 mai 2020

Etats-Unis : une Vierge de Lourdes dessinée sur un trottoir ravit les internautes

© Diocèse de Fargo. Le début d’une grande carrière d’artiste à la faveur du confinement ?

Etats-Unis : une Vierge de Lourdes dessinée sur un trottoir ravit les internautes

Particulièrement inspirée par la figure de Notre-Dame de Lourdes, dont l’image trône depuis qu’elle est petite sur le réfrigérateur de ses grands-parents, une jeune artiste du diocèse de Fargo, au nord des États-Unis, a dessiné sur le trottoir une grande image de la Vierge Marie.

Voilà une initiative qui a ravi le cœur des habitants de tout un quartier. Le Diocèse de Fargo, en Dakota du Nord, a posté sur son compte Facebook ce lundi 4 mai dernier deux photos de Maria Loh en train de dessiner à la craie une grande image de Notre-Dame de Lourdes. Âgée de 17 ans, la jeune artiste a décidé de dessiner la Sainte Vierge sur le trottoir de ses parents, après avoir appris que le sanctuaire français de Lourdes avait fermé ses portes à cause de la pandémie. « J’ai entendu dire que le sanctuaire avait été temporairement fermé au public, cela m’a vraiment attristé, surtout en ce moment où nous recherchons vraiment la guérison à la fois physique et mentale et spirituelle », a-t-elle commenté au média catholique CNA. Elle ajoute : « J’ai eu envie de dessiner cette image de Notre-Dame de Lourdes car c’est un bon moyen pour rappeler aux gens que Notre-Dame est toujours avec nous, même si nous ne pouvons pas aller à son sanctuaire. »

L’image, partagée plus de 5.500 fois sur la page Facebook du diocèse, a ravi les internautes, qui ont massivement félicité Maria Loh dans les commentaires. Etudiante au lycée, la jeune artiste assure avoir besoin de « passer du temps avec Dieu, pour comprendre ce qu’il veut que je fasse comme métier ». Pour les habitants du diocèse, la réponse est toute trouvée !

Source: Aleteia, le 12 mai 2020, par Timothée Dhellemmes