Méditation du 3ème dimanche du Temps Ordinaire : « le dimanche de la parole de Dieu »

2018.12.05 Bibbia con candela

Méditation du 3ème dimanche du Temps Ordinaire : « le dimanche de la parole de Dieu »

Le Père jésuite Eric Kambale nous introduit à la méditation avec les lectures du 3e dimanche du Temps Ordinaire de l’année liturgique B.

Chers frères et sœurs, en ce troisième dimanche du temps ordinaire de l ‘année liturgique B, « le dimanche de la parole de Dieu », les lectures proposées à notre méditation nous invitent à la conversion.

« Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle ». Ces paroles de Jésus tirées de l’Evangile selon Saint Marc (Mc 1, 14-20) s ‘adressent à nous aujourd’hui. Laissons-les nous accompagner au quotidien car chaque jour nous avons besoin de nous convertir afin de nous rapprocher de Dien, de sa Sainteté à laquelle il nous appelle tous.

Oui, convertissons-nous et croyons à la Bonne Nouvelle. Cet appel requiert de nous des attitudes concrètes. Reconnaître avant tout de quoi le Seigneur me demande de me détourner, de me convertir ? Quel chemin je suis invité à abandonner en vue d’emprunter le Vrai Chemin qu’est le Christ lui-même ?

La suite de l’évangile nous présente le modèle d’une adhésion totale et inconditionnelle au Christ. En effet, les apôtres répondent sans aucune hésitation à l’appel de Jésus. Laissant soudainement ce qu’ils faisaient, ce qu’ils avaient de plus cher, ils suivent le Christ. Puissions-nous également apprendre de leur promptitude à suivre le Christ comment ne pas laisser réalités de la vie, de quelle sorte qu’elles soient, reporter notre cheminement avec Christ au lendemain. Demandons au Seigneur la grâce de savoir répondre promptement aux appels qu’il nous lance dans nos milieux de vie. Et pardessus tout, son appel à aimer et à faire le bien sans attendre demain, car demain pourrait être trop tard.

C ‘est de cette même promptitude que les habitants de Ninive font aussi preuve dans la première lecture à l’écoute de la prédication du prophète Jonas (Jon 3, 1-10). Ils crurent en Dieu, annoncèrent un jeûne et prirent des vêtements de deuil. Et Dieu qui voit les cœurs contrits, renonce un châtiment dont il les avait menacés parce qu’ils s’étaient détournés de leur conduite mauvaise. Il s ‘étaient convertis. Les habitants de Ninive ont agi sans attendre car le temps est limité comme nous le rappelle Saint Paul dans la deuxième lecture (Co 7, 29-31).

Que le Seigneur nous aide à connaître son chemin et à le suivre.

Seigneur, enseigne-moi tes voies, Fais-moi connaître ta route. Amen.

Méditation du 3e dimanche du Temps Ordinaire de l’année liturgique B avec le Père Eric Kambale, SJ

Eric ed
KAMBALE Kanyali Éric, S.J.

Source: VATICANNEWS, le 23 janvier 2021

Méditation du 1er dimanche de l’Avent : « Veillez, car vous ne savez pas quand viendra le moment »

2020.01.10 Pray for Peace

Méditation du 1er dimanche de l’Avent : « Veillez, car vous ne savez pas quand viendra le moment »

Le Père jésuite Eric Kambale nous introduit à la méditation avec les lectures du 1er dimanche de l’Avent de l’année liturgique B.

Chers frères et sœurs,

En ce premier dimanche de l’Avent commence une nouvelle année liturgique, l’année B. Tout au long de celle-ci, nous contemplerons et méditerons les mystères de la vie de notre Seigneur Jésus Christ, non pas de manière routinière mais en cherchant sans cesse ce que Dieu veut nous communiquer en nos diverses situations. Puissions-nous nous rendre encore plus proches de Dieu et de sa grâce. 

Les lectures de ce dimanche, nous invitent à l’attente vigilante de la Venue de notre Maître et Seigneur Jésus Christ. L’évangéliste Saint Marc nous précise le sens de cette attente : « Veillez, car vous ne savez pas quand viendra le moment ». Ce moment est celui de la venue du Fils de l’homme. Le temps de l’Avent est donc principalement celui de veille dans l’attente de la venue du Christ. Sa venue dans la chair à Noël, son retour glorieux à l’accomplissement des temps, et surtout sa venue quotidienne dans nos cours et à travers les plus petits qui sont ses frères et sœurs. Ce temps de veille peut s’appliquer à toute vie chrétienne, car le Seigneur ne cesse de nous visiter au quotidien. Sommes-nous attentifs à son passage ?

En ce temps fort, l’Eglise nous demande de vivre encore plus intensément l’éveil chrétien en préparation de la célébration de la nativité de notre Seigneur. Un des moyens de rendre effective la recommandation de l’évangile de ce dimanche serait de choisir un ou deux aspects de ma vie chrétienne que je me propose de vivre de façon spéciale en ce temps de l’Avent.

C ‘est en nous préparant de la sorte, concrètement, que nous serons prêts à la rencontre du Seigneur comme nous le dit le prophète Isaïe dans la première lecture. Dans la deuxième lecture, l’Apôtre Paul nous rassure que la grâce de Dieu nous accompagne. Car, nos efforts personnels ne seront jamais suffisants s’ils ne sont pas soutenus par la grâce divine. « C’est lui qui nous fera tenir solidement jusqu’au bout, et nous serons sans reproche au jour de notre Seigneur Jésus Christ. » Amen.

Méditation du 1er dimanche du temps de l’Avent de l’année liturgique B avec le Père Eric Kambale, SJ

Source: VATICANNEWS, le 26 novembre 2020