Marie, conçue sans péché, est la médiatrice idéale

Marie, conçue sans péché, est la médiatrice idéale

Ma relation avec Marie se vit dans ma prière quotidienne, le matin. Elle s’ordonne en quatre parties : la lecture de la Parole – en général les lectures du jour, ma demande de pardon, mes actions de grâces et mes intentions particulières.

La lecture de la Parole, c’est Dieu qui me parle : « Parle, Seigneur, ton serviteur écoute. » (1 Samuel 3,10) Les trois autres parties, c’est moi qui souhaite parler à Dieu. Je suis tenté de lui dire : « Maintenant, écoute, Seigneur, ton serviteur parle ! »

Toute ma prière est donc destinée à Dieu, qui est Père, Fils et Saint-Esprit. À laquelle de ces trois personnes de la Trinité adresser plus particulièrement ma prière ? Parler directement à Dieu le Père est pour moi plus difficile que parler à Jésus. J’observe que les prières prononcées au cours des messes sont toujours adressées à Dieu le Père, et se terminent toutes par l’expression : « Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur… » Cette manière de prier correspond bien à ce que Jésus dit dans l’Évangile de saint Jean : « Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai » (Jean 14,13). Donc, ceci est, pour moi, une invitation à adresser mes prières à Jésus. D’autant plus que Jésus est vrai homme comme chacun de nous, même s’il est aussi vrai Dieu : il a partagé notre condition humaine, il a vécu comme un homme, il a aimé, il a pleuré, il a prié et il a souffert jusqu’au sacrifice de la Croix. Mais sa condition divine induit pour moi une distance, qui me fait hésiter à lui confier directement tout ce que je veux lui dire.

Or, Jésus est notre frère car il nous a donné sa Mère : la Vierge Marie, totalement femme et, qui plus est, conçue sans péché. Donc, la médiatrice idéale. C’est pourquoi, je transmets chacune de mes intentions de prière à Jésus en sollicitant l’intercession de Marie. En faisant ainsi, je réponds à la dernière parole de Marie aux enfants de Fatima : « Récitez le chapelet tous les jours pour que le monde puisse obtenir la paix… » Et je lui adresse implicitement ce refrain, que j’aime beaucoup : « Ô Marie, prends nos prières, purifie-les, complète-les, présente-les à ton Fils. » Ainsi, je suis sûr que Jésus reçoit toute ma prière, portée et sanctifiée par Marie, et qu’il y répondra selon sa justice et son infinie Miséricorde.

Pierre Deschamps

Ancien associé d’une grande entreprise française de services numériques et ancien président des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens ; mécène de plusieurs fondations (dont l’Abbaye de Bassac) et fondateur de la fondation familiale Capital Don ; sylviculteur et heureux grand-père de six petits-enfants

Février 2021

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Marie, au cœur de l’Église, selon Vatican II

Marie, au cœur de l’Église, selon Vatican II

Le concile Vatican II, dans sa Constitution dogmatique sur l’Église, Lumen Gentium,  a enraciné la coopération de Marie à la Rédemption dans son union indissoluble à Jésus.

De l’union indissoluble de Marie et Jésus par un unique décret de Dieu le Père, découle la doctrine de la collaboration de Marie au Salut : Marie dépend du Christ mais elle agit avec le Christ, lui étant unie par un lien indissoluble.

 « Dieu voulant accomplir la rédemption… » (Lumen Gentium 52)

– Marie est « unie à son Fils par un lien indissoluble »(Lumen Gentium 53).

Coopération signifie « être avec » en forme active, opératoire. Marie fut présente avec le Christ et elle est présente auprès de l’Église car là où le Christ est présent, là où le Christ naît, Marie est présente ; Marie est donc en particulier présente à l’Eucharistie et au baptême.

L’anthropologie est un autre accent très important du concile Vatican II : Marie donne son libre consentement. Son consentement est libre. Et ce consentement libre est nécessaire. Le Oui de Marie conditionne l’Incarnation. Elle n’est pas seulement Mère de Dieu, elle est Mère du Sauveur en tant que tel, c’est un Oui à Dieu qui sauve, c’est un Oui à l’Incarnation dans son intention salvatrice.

F. Breynaert

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Marie, la plus parfaite disciple du Christ

Marie, la plus parfaite disciple du Christ

La Vierge Marie a toujours été proposée par l’Eglise à l’imitation des fidèles, non point précisément pour le genre de vie qu’elle a expérimenté, d’autant moins que le milieu socio-culturel dans lequel elle s’est déroulée est aujourd’hui presque partout dépassé, mais parce que, dans les conditions concrètes de sa vie, elle a adhéré totalement à la volonté de Dieu (cf. Lc l, 38). 

Elle a accueilli la parole et l’a mise en pratique, elle a été inspirée dans son action par la charité et l’esprit de service : en résumé, elle fut la première et la plus parfaite disciple du Christ. Tout cela a une valeur exemplaire universelle et permanente.

Pape saint Paul VI

Pape de 1963 à 1978

Exrtait de son Encyclique Marialis Cultus n°35 – 22 mars 1974

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Jésus, Marie, Joseph, les trois Cœurs unis

Jésus, Marie, Joseph, les trois Cœurs unis

Un membre éminent de l’École française, saint Jean Eudes (1600-1680), a médité sur les Cœurs de Jésus, Marie et Joseph, avec des conclusions et une postérité étonnantes :

« Après Dieu, saint Joseph est le premier objet de l’amour de sa très sainte Épouse et il a la première place dans son cœur ; car Marie étant tout à saint Joseph, comme l’épouse est à son époux, le cœur de Marie était à Joseph. Non seulement il était à lui, mais s’il est dit des premiers chrétiens qu’ils n’avaient qu’un cœur et qu’une âme, combien davantage peut-on dire de la bienheureuse Vierge et de son saint époux qu’ils n’avaient qu’une âme et qu’un cœur par un lien sacré d’amour et de charité.

Il est donc constant que Joseph n’a qu’un cœur avec Marie, en suite de quoi nous pouvons dire que Marie n’ayant qu’un cœur avec Jésus, Joseph, par conséquent, n’a qu’un cœur avec Jésus et Marie. De sorte que, comme dans la Trinité adorable du Père, du Fils et du Saint Esprit, il y a trois personnes qui n’ont qu’un cœur, ainsi dans la Trinité de Jésus, Marie, Joseph, il y a trois cœurs qui ne sont qu’un cœur. »

À partir de là, les trois Cœurs unis sur la Terre seront alors naturellement mis en lien avec le mystère du Dieu trinitaire, et beaucoup dans l’Église reprendront cette idée…

Extrait de : Joseph Modèle de vie pour notre temps, Editions Marie de Nazareth, Paris, 2020, pages 45-46

Pour commander le livre cliquez ici !

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Marie, dans le plan du salut de chacun

Marie, dans le plan du salut de chacun

La Sainte Vierge Marie est le seul acteur humain qui se trouve dans l’histoire du Salut. Marie a tout vu et tout vécu. La mission salvifique du Christ ne peut être complète sans la mention de Marie. C’est pourquoi la Sainte Église, dans sa sagesse et sous la conduite du Saint-Esprit, a très fidèlement préservé la dévotion du chapelet et lui a accordé un caractère universel. (…)

En ces temps difficiles, nous pouvons bénéficier de cette connaissance du rôle de la Sainte Vierge Marie dans le plan du Salut de chacun, et du pouvoir du Saint Rosaire face à la crise économique, à la pandémie de COVID-19, aux guerres, à la violence, aux meurtres, à l’insécurité et au terrorisme (…). Cheminons avec Marie à travers les mystères du Saint Rosaire !

Marie nous défend et nous protège maternellement contre le danger. Elle a défendu la vie de l’homme-Dieu quand Hérode a voulu sa mort, en prenant des risques personnels, en fuyant avec Jésus et Joseph dans un froid hivernal pour se réfugier en Égypte. Cet épisode nous révèle son Cœur de Mère aimante qui veut désespérément préserver la vie de son enfant. Marie fera la même chose pour nous qui sommes ses enfants par adoption, car par le Christ, nous sommes devenus les enfants de Marie. Quand Jésus était suspendu à la Croix, il a vu devant lui son disciple bien-aimé aux côtés de sa mère. Il a dit à sa mère : « Femme, voici ton fils », et au disciple : « Voici ta Mère. » Et à partir de ce moment, le disciple la prit chez lui (Jn 19, 26-27). Voilà pourquoi Marie fera tout son possible pour nous protéger contre les puissances qui cherchent à nous détruire : elle est notre Mère.

Chaque fois que nous prions le Saint Rosaire, nous invoquons cette protection maternelle de notre Sainte Mère. La joie de prier le Saint Rosaire ensemble contribue à unir la famille, qui est le noyau de la société humaine.

Extraits d’un article du P. Enobong Paulinus Udoidiong dans Vatican News

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Marie, la Mère, réconciliera ses enfants

Marie, la Mère, réconciliera ses enfants

La cause de l’unité est une cause mariale. C’est la Mère qui réconciliera les enfants.

Est-ce que ce ne sera pas le souhait de Marie d’utiliser sa bonté et la Providence pour consoler l’Épouse du Christ, l’Église, à travers le long effort de cette entreprise, et pour porter à sa pleine perfection ce bienfait de l’unité des membres de la famille chrétienne, qui est le fruit illustre de sa maternité ?

En Marie, Dieu nous a donné le plus zélé gardien de l’unité chrétienne.

Pape Léon XIII (1878 – 1903)

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Marie, Mère de Dieu, trésor sacré de tout l’univers

Marie, Mère de Dieu, trésor sacré de tout l’univers

Je vois cette joyeuse assemblée de saints évêques qui à l’invitation de la sainte Mère de Dieu, Marie toujours vierge se sont rassemblés ici dans l’enthousiasme (…) Nous te saluons Marie, Mère de Dieu, trésor sacré de tout l’univers, astre sans déclin, couronne de la virginité, sceptre de la foi orthodoxe, temple indestructible, demeure de l’incommensurable, Mère et Vierge, à cause de qui est appelé Béni, dans les saints Evangiles, Celui qui vient au nom du Seigneur (…).

Nous te saluons, toi qui as contenu dans ton sein virginal Celui que les Cieux ne peuvent contenir; toi par qui la Trinité est glorifiée et adorée sur toute la terre ; par qui le Ciel exulte ; par qui les anges et les archanges sont dans la joie (…) Voici donc que le monde entier est dans la joie ! 

Homélie du V° siècle, 

à la suite de la proclamation de Marie « Théotokos » au Concile d’Ephèse (431)

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Auprès de l’exorciste, Marie, la plus grande protectrice signifiée par l’Église

Auprès de l’exorciste, Marie, la plus grande protectrice signifiée par l’Église

Michel est un croyant fervent qui habite dans les Pyrénées Orientales (Sud-ouest de la France). Il vient de reprendre un restaurant sur lequel il apprend d’étranges choses. Il décide alors de faire appel à un prêtre pour « confier ce local au Seigneur » et fait exorciser les lieux. Durant l’été 2020, il s’adresse à l’évêché de Perpignan, car en France chaque diocèse dispose, en principe, d’un prêtre exorciste. C’est le père B. qui, depuis une quinzaine d’années, en a la charge pour ce diocèse.

Le père B. fait preuve d’une grande écoute, d’une grande empathie vis-à-vis des gens en souffrance et en difficulté. « La première chose, dit-il, c’est de prendre le temps de les écouter. Il faut qu’ils racontent leur histoire, qu’ils se libèrent. Dans ce cas précis, c’est une purification des lieux, d’un espace de travail, d’une entreprise. Au nom de Jésus-Christ et de la Vierge Marie, je veille sur la santé de l’âme de ceux qui vont y travailler. Je repousse les attaques du démon et sanctifie ce lieu. »

La bénédiction est dispensée tout d’abord sur le futur locataire, puis effectuée ensuite dans chaque pièce, chaque ouverture, porte, fenêtre appuyée d’un signe de croix et accompagnée d’un Je vous salue Marie dédié à Marie, « la plus grande protectrice signifiée par l’Église ».

Adapté de : L’Indépendant

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Auprès de l’exorciste, Marie, la plus grande protectrice signifiée par l’Église

Auprès de l’exorciste, Marie, la plus grande protectrice signifiée par l’Église

Michel est un croyant fervent qui habite dans les Pyrénées Orientales (Sud-ouest de la France). Il vient de reprendre un restaurant sur lequel il apprend d’étranges choses. Il décide alors de faire appel à un prêtre pour « confier ce local au Seigneur » et fait exorciser les lieux. Durant l’été 2020, il s’adresse à l’évêché de Perpignan, car en France chaque diocèse dispose, en principe, d’un prêtre exorciste. C’est le père B. qui, depuis une quinzaine d’années, en a la charge pour ce diocèse.

Le père B. fait preuve d’une grande écoute, d’une grande empathie vis-à-vis des gens en souffrance et en difficulté. « La première chose, dit-il, c’est de prendre le temps de les écouter. Il faut qu’ils racontent leur histoire, qu’ils se libèrent. Dans ce cas précis, c’est une purification des lieux, d’un espace de travail, d’une entreprise. Au nom de Jésus-Christ et de la Vierge Marie, je veille sur la santé de l’âme de ceux qui vont y travailler. Je repousse les attaques du démon et sanctifie ce lieu. »

La bénédiction est dispensée tout d’abord sur le futur locataire, puis effectuée ensuite dans chaque pièce, chaque ouverture, porte, fenêtre appuyée d’un signe de croix et accompagnée d’un Je vous salue Marie dédié à Marie, « la plus grande protectrice signifiée par l’Église ».

Adapté de : L’Indépendant

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Marie, l’amie de prédilection de la Trinité

Marie, l’amie de prédilection de la Trinité

La présentation de Marie au Temple nous apprend plusieurs choses au sujet de la piété mariale. La première a trait à la nature des liens de la Vierge avec Dieu. Marie lui a toujours accordé la priorité dans son existence. Là réside d’ailleurs la raison de sa virginité. Marie est vierge parce qu’elle a préféré Dieu à toute autre chose. Sa vie au Temple fera grandir son intimité avec le Très-Haut au point qu’elle deviendra la parfaite incarnation de Sion, c’est-à-dire l’aide que Dieu s’est choisie pour accomplir son plan rédempteur.

Car avant de devenir la Mère du Messie, Marie sera l’amie de prédilection de la Trinité. Une amitié appelée à déboucher sur une fécondité extraordinaire ! En effet, elle deviendra plus tard la Mère du Fils incarné, mais aussi la Mère des membres de l’Église ! Mystère consolant pour celles et ceux qui, ne pouvant pas avoir d’enfants, sont appelés par Dieu à une fécondité spirituelle aussi importante, sinon plus, que la reproduction charnelle. La présentation de la Vierge au Temple nous révèle que l’on ne perd rien à placer Dieu au premier plan !

Le second enseignement du mystère de la présentation de la Vierge Marie au Temple concerne la nature de la piété mariale. Notre amour de Marie ne doit pas être dicté d’abord par des sentiments ou des affections de surface, mais plutôt s’enraciner dans la claire vision de la pensée de Dieu au sujet de sa fille de prédilection. La Vierge a été voulue par Dieu. Dieu a créé le monde en vue du Christ, mais aussi en vue de Marie, sans laquelle la seconde personne de la Trinité ne se serait pas incarnée. Aussi est-ce en la contemplant avec les yeux de la Trinité que nous la comprendrons le mieux. Notre sentiment filial envers elle a besoin du dogme pour éclairer ses épanchements. Il est bon d’aimer la Vierge. Il est meilleur encore de l’aimer en étudiant les raisons pour lesquelles Dieu lui a donné une telle place dans son plan de Salut.

Jean Michel Castaing

Aleteia

Prions:

Je vous salue, Marie pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie