Marie, « l’aurore avant le jour du Christ »

Marie, « l’aurore avant le jour du Christ »

L’Immaculée Conception par Anton Raphaël Mengs. Louvres, France. 

D’instinct, comme les apôtres au Cénacle, nous situons Marie au cœur de l’Église. Elle fait partie de la communauté de grâce, parce qu’elle est la première des rachetés. Comme nous, elle doit tout à la miséricorde de Dieu, et ce que dit saint Paul au sujet de l’Église, est vrai, encore plus vrai, de Marie : « Le Christ l’a aimée, il s’est livré pour elle, afin de la sanctifier en la purifiant… car il voulait se la présenter à lui-même toute resplendissante, sans tache ni ride, ni rien de tel, mais sainte et immaculée » (E 5, 23-27).

Toute la beauté de Marie, toute sa jeunesse d’âme, toute sa noblesse de cœur, toute sa grandeur de servante lui viennent de la Résurrection qui est dans le Christ Jésus (Rm 3, 24). Et sa sainteté est le premier fruit de la mort rédemptrice de son Fils.

Comme nous, mais tellement plus que nous, Dieu l’a choisie dans le Christ avant la création du monde, pour qu’elle soit irréprochable, sous son regard. Comme nous, Marie est une rachetée, mais quelque chose d’inouï la distingue, c’est qu’elle a été rachetée d’avance, et jamais le péché n’a eu sur elle le moindre empire, ni avec elle la moindre connivence ; jamais elle n’a adhéré aux trois convoitises qui travaillent le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l’orgueil de la vie. Si donc Marie est bien membre du Corps Mystique, elle est un membre hors série, et, en un sens, absolument à part.

C’est ce mystère des merveilles de Dieu que nous chantons ce matin avec l’Église, c’est l’aurore d’un monde renouvelé, « l’aurore avant le jour du Christ », une clarté d’espérance qui d’avance traverse l’opacité du monde, c’est la certitude que Dieu travaille toujours à faire toutes choses nouvelles. Et la nouveauté qui vient du cœur de Dieu, comment entre-t-elle dans notre monde ? – À Nazareth ! Et si achevée est l’œuvre de Dieu, si fascinant est le modèle qu’il met sous nos yeux, que nous nous mettons d’instinct à l’imiter.

Nous voulons vivre les choses comme Marie, regarder les personnes comme Marie. Pour voir les choses plus belles, il suffit, sans fermer les yeux, de les regarder avec le cœur.

Jean Lévêque, carme de la Province de Paris

http://bibleetviemonastique.free.fr/supplementluc/imm.htm

Prions :

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source : une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s