«Que Dieu bénisse de paix et d’unité le Kazakhstan»

Le pape François monte à bord de l'avion pour le départ, après une cérémonie d'adieu à l'aéroport international Nursultan Nazarbayev à Nour-Sultan, au Kazakhstan, le 15 septembre 2022.
Le pape François monte à bord de l’avion pour le départ, après une cérémonie d’adieu à l’aéroport international Nursultan Nazarbayev à Nour-Sultan, au Kazakhstan, le 15 septembre 2022. (Vatican Media)

Le 38e voyage apostolique de François, qui s’est déroulé pendant trois jours au Kazakhstan arrive à son terme. Peu avant son départ du pays, le Souverain Pontife a été accueilli à l’aéroport de Nour-Soultan par le président Tokayev, à qui il a envoyé un télégramme de remerciements pour son hospitalité. 

Amedeo Lomonaco – Cité du Vatican

L’avion transportant le Pape est en route pour Rome. François s’est rendu à l’aéroport immédiatement après la clôture du Congrès des chefs des religions mondiales et traditionnelles. À son arrivée, le Pape a été accueilli par le président du Kazakhstan, Kassym-Jomart K. Tokayev, dans la salle VIP du terminal présidentiel où une brève rencontre privée a eu lieu. Le chef d’État a offert à François un dombra, un instrument de musique traditionnel kazakh auquel le Souverain Pontife avait fait référence dans son premier discours public.

Après la garde d’honneur et les salutations des délégations respectives, le Pape est ensuite monté à bord d’un Airbus A330 d’Ita Airways pour rentrer en Italie. Son arrivée est prévue ce soir à l’aéroport de Rome-Fiumicino vers 20h30 (heure italienne). Pendant le vol, une traditionnelle conférence de presse avec les quelque 80 journalistes présents à bord est prévue.

Le tweet de @Pontifex et le télégramme au président

En quittant le Kazakhstan, le Pape a écrit sur son compte @Pontifex un tweet exprimant sa gratitude au peuple du pays asiatique: «Je vous remercie pour l’accueil que vous m’avez réservé et pour l’opportunité de passer ces jours de dialogue fraternel avec les leaders de nombreuses religions. Que le Très Haut bénisse la vocation de paix et d’unité du #Kazakhstan».

Comme de coutume, il a envoyé au président un télégramme dans lequel il exprime à nouveau sa «gratitude pour l’hospitalité», reçue au cours de ces trois jours et assure de ses prières pour tous les citoyens.

Pèlerinage de paix

La visite de François dans ce pays d’Asie centrale, comme l’a dit le Pontife lui-même lors de l’Angélus du dimanche 11 septembre, est un «pèlerinage de paix», un don dont «notre monde a soif». François avait défini le Kazakhstan dans son discours aux autorités, comme un «pays de rencontre», l’ancienne route de la soie qui trace un nouveau chemin.

Source: VATICANNEWS, le 15 septembre 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s