« The Economy of Francesco » se mobilise pour les femmes afghanes

Des femmes afghanes accueillies à leur arrivée à Mexico par la sous-secrétaire aux Affaires étrangères du gouvernement mexicain, Martha Delgado, le 24 août 2021.Des femmes afghanes accueillies à leur arrivée à Mexico par la sous-secrétaire aux Affaires étrangères du gouvernement mexicain, Martha Delgado, le 24 août 2021.  (ANSA)

« The Economy of Francesco » se mobilise pour les femmes afghanes

Le mouvement The Economy of Francesco (l’Économie de François), qui rassemble des jeunes entrepreneurs du monde entier, organise ce samedi 28 août une démarche symbolique en soutien aux femmes afghanes, afin de mettre en lumière leur situation critique dans le contexte de la récente prise de pouvoir par les talibans en Afghanistan.

Vatican News

L’organisation « The Economy of Francesco » invite tout le monde à participer à une action mondiale le samedi 28 août 2021, afin d’attirer l’attention sur la situation critique des femmes afghanes  face à cette nouvelle crise qui met leur pays au centre de l’attention internationale.

La prise de contrôle de l’Afghanistan par les talibans, suite à l’effondrement du gouvernement et au retrait des troupes américaines, a fait la une des journaux ces derniers jours. Les médias ont diffusé des images montrant des milliers d’Afghans s’agrippant les uns aux autres à l’aéroport de Kaboul dans une tentative désespérée d’accéder aux avions quittant la piste.

Dans ce contexte de bouleversement sans précédent, la situation des femmes afghanes est particulièrement préoccupante, car beaucoup craignent que leurs droits et leurs libertés ne soient à nouveau bridés sous le régime taliban, comme ce fut le cas entre 1996 à 2001, avec beaucoup moins d’attention médiatique à l’époque.

Refuser l’indifférence face au sort des femmes d’Afghanistan

Une déclaration sur le site web de « The Economy of Francesco » encourage les personnes de bonne volonté à répondre aux appels des femmes et des filles afghanes courageuses qui demandent un soutien pour leurs voix «avant qu’un drap bleu ne les cache».

«Courageusement, dans les rues de Kaboul, elles crient : ‘les femmes afghanes existent’. Et elles demandent : ‘soutenez nos voix, ne nous laissez pas disparaître ! Monde, nous entends-tu ?’», poursuit le communiqué.

La campagne encourage tous ceux qui le souhaitent samedi, à descendre dans les rues dans la mesure du possible, et à porter «dans nos mains et aux fenêtres de nos maisons, un tissu bleu, comme celui qui veut cacher les femmes afghanes». Le morceau de tissu bleu servira à dire aux femmes afghanes «nous sommes avec vous, nous vous voyons, nous vous entendons».

Cette opération sera répétée chaque samedi, «aussi longtemps que nécessaire», est-il indiqué sur le site de The Economy of Francesco.

Chacun est par ailleurs invité à donner «de la visibilité à ces actions» et à «donner une voix à celles qui sont réduites au silence» en taguant photos et vidéos avec les hashtags #AfghanWomenExist, #TogetherWeStand, #AfghanistanIsCalling.

Source: VATICANNEWS, le 25 août 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s