« Le Rosaire, un instrument d’une puissance inouïe »

« Le Rosaire, un instrument d’une puissance inouïe »

Le Rosaire (je mets un R majuscule parce qu’il le mérite bien et aussi en révérence à Marie), c’est tout nouveau pour moi !  Et je suis heureux de vous apprendre que c’est avec Le Chapelet pour le monde que je m’y suis mis.

Cette invitation à accepter cette mission de prier pour un ou une inconnu(e) fonctionne comme un petit test qui n’a l’air de rien et qui pourtant vous convoque à faire l’examen de l’essentiel. Les premières questions qui viennent c’est : « Tiens ? On embauche sans condition ? », « On prend aussi les débutants », « Je suis nul en Bible… et puis c’est technique ce truc-là ! Ça se dit dans quel ordre ? En plus, c’est tellement répétitif, c’est super long ! » « En suis-je digne ? » « Vous croyez vraiment que Marie entendra ma prière ? »

En vous écrivant ces deux dernières questions, j’ai les larmes aux yeux parce qu’il s’est joué ici quelque chose de capital. On a tous vu des images de petits enfants égarés dans des zones de guerre ayant perdu père et mère et livrés à eux-mêmes. Il y en a toujours un, un peu plus grand dont on sent qu’il a endossé un rôle protecteur : « Ma petite sœur ou mon petit frère a besoin de moi… je ne vais quand même pas me défiler ? » Cette invitation à prier le chapelet m’a fait entrer dans un rapport concret de fraternité et de filialité à la fois. Fraternité vis-à-vis de mon prochain qui souffre, filialité vis-à-vis de Marie.

Dans mon parcours personnel de chrétien, il y aura un avant et un après cette découverte du Rosaire, j’y insiste, associé à la demande d’aide concrète d’un frère ou d’une sœur ! J’ai avancé plus loin et plus profond dans la foi et la charité que je n’ai pu le faire depuis mon retour à l’Église en 2013. C’est une très grande grâce et j’en loue Marie, son divin Fils Jésus, le Saint-Esprit et Dieu notre Père !

Le Rosaire est un instrument merveilleux de conversion et d’action d’une puissance que je soupçonne inouïe. Le Rosaire est un instrument de combat à commencer par le combat intérieur pour faire une plus grande place à Dieu. 

E.S.

Témoignage d’un lecteur reçu par l’Equipe de Marie de Nazareth, le 16 octobre 2020

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s