En Argentine, les évêques s’élèvent contre la légalisation de l’IVG

Des manifestants pro-vie s'étaient rassemblés au cœur de la nuit pour suivre les débats au Sénat.Des manifestants pro-vie s’étaient rassemblés au cœur de la nuit pour suivre les débats au Sénat. 

En Argentine, les évêques s’élèvent contre la légalisation de l’IVG

Le Sénat argentin a approuvé ce mercredi le projet de loi sur l’interruption volontaire de grossesse. L’avortement est ainsi légalisé malgré les appels de l’Église en faveur de la protection de la vie. 

Vatican News

Après douze heures de débat et des semaines de discussions à travers toute la société, les sénateurs argentins ont voté par 38 votes contre 29 en faveur de la dépénalisation de l’avortement. Les évêques, qui se sont mobilisés depuis des mois, soulignant l’importance de protéger la vie depuis sa conception, n’ont pas été entendus par la chambre haute du Parlement.

«L’Église en Argentine (…) continuera à travailler avec fermeté et passion au soin et au service de la vie. Cette loi qui a été votée creusera encore plus les divisions au sein de notre pays» écrivent les évêques dans un communiqué rendu public après le vote. «Nous regrettons profondément l’éloignement d’une partie du pouvoir qui n’a pas écouté le peuple qui s’est exprimé de différentes manières en faveur de la vie dans tout notre pays,» poursuivent-ils. «Nous sommes certains que notre peuple continuera de toujours choisir la vie et toutes les vies» ajoutent-ils.

Les défis qui attendent l’Argentine

Les évêques pointent du doigt les véritables priorités que doit affronter l’Argentine : la paupérisation croissante des enfants, l’abandon scolaire de plus en plus important, la faim et le chômage qui affectent de nombreuses familles. Sans oublier la dégradation de la situation des retraités dont les droits pourraient être une nouvelle fois menacés.

Les évêques saluent tous les Argentins et les parlementaires qui se sont élevés pour défendre la vie, «sans conditions», ce qui les rendra «capables de construire une Nation juste et solidaire où personne ne sera rejeté et au sein de laquelle on puisse vivre une vraie culture de la rencontre».  

Source: VATICANNEWS, le 30 décembre 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s