Seul le chapelet peut changer le cours de l’Histoire (I)

Seul le chapelet peut changer le cours de l’Histoire (I)

Seul, le chapelet peut changer le cours de l’Histoire, signale la Vierge Marie, Mère de Dieu, dans ses pressants messages à l’Humanité, à travers les âges.

Dans la tradition de l’Église, le mois d’octobre est plus particulièrement consacré au Rosaire, c’est-à-dire à la prière par Marie.

En effet, il y a déjà un mois consacré à Notre-Dame, le mois de mai, pendant lequel nous lui exprimons tous les sentiments de notre filiale affection, notre confiance et notre plus profond respect. Mais en ce mois d’octobre, l’Eglise honore plus particulièrement Marie comme celle qui nous obtient les victoires dans les situations les plus difficiles.

Déjà, au temps de saint Dominique, en 1213, c’est grâce au Rosaire que fut gagnée la bataille de Muret, menée par Simon de Montfort contre l’armée albigeoise (c’est-à-dire la dangereuse hérésie cathare).

C’est encore par la prière du Rosaire que le pape St Pie V (qui était dominicain) a obtenu la victoire sur les Turcs à Lépante, le 7 octobre 1571. Et c’est pourquoi il a institué à cette date la fête du très Saint Rosaire, appelée aussi Notre-Dame des Victoires.
Par le Rosaire encore, le pape Innocent XI obtint en 1683 la délivrance de Vienne, en Autriche, de la menace, toujours renouvelée, de l’Islam. Par le Rosaire, une autre victoire fut encore gagnée contre les Turcs devant Belgrade en 1716, et c’est ce qui décida le pape Clément XI à étendre la fête du Saint Rosaire à l’Eglise universelle. Par le Rosaire, St Louis-Marie Grignion de Montfort forma l’âme chrétienne de la Vendée (France,18ème siècle).

C’est encore la prière du Rosaire que la Vierge de Fatima au Portugal, en 1917, a demandée avec instance pour sauver les âmes de l’enfer. La victoire de la Marne région parisienne), pendant la première guerre mondiale (18-07-1918), a été reconnue comme une victoire de Notre-Dame. Une autre victoire encore a été gagnée grâce à la récitation du Rosaire, c’est la délivrance de l’Autriche de la menace communiste, en 1947.

Ainsi, le Rosaire est l’arme des combats de Dieu, une arme toute pacifique, reçue par Saint Dominique des mains de Marie. A toutes les époques, il a été l’instrument des cœurs apostoliques.

Tant que le rosaire sera récité, Dieu ne pourra abandonner le monde, car cette prière est puissante sur son cœur. Elle est comme le levain qui peut régénérer la terre. La douce Reine du Ciel ne peut oublier ses enfants qui, sans cesse, chantent ses louanges.

Adapté de : Journal et Gloria TV

Prions:

Je vous salue, Marie pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: Une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s