« Cessez, mon frère : la chapelle a été consacrée divinement »

« Cessez, mon frère : la chapelle a été consacrée divinement »

Les origines du premier sanctuaire catholique suisse, situé à environ 40 km de Zurich, remontent au IX° siècle. Vers 853, Hildegarde, fille de Louis le Germanique, demande à saint Meinrad (†861), moine et poète de Reichenau (Allemagne), de s’installer sur les lieux et de consacrer une chapelle à Notre Dame d’Einsiedeln.

Il est assassiné sur place le 21 janvier 861. En 906, un monastère bénédictin est fondé. L’année suivante, le bienheureux Bennon, évêque de Metz, s’y établit. En 947, l’empereur Othon Ier confirme cette fondation en l’honneur de saint Maurice et de Notre Dame. Le 14 septembre 948, Conrad, évêque de Constance, et Ulric, évêque d’Augsbourg, se rendent sur les lieux pour y consacrer la nouvelle église conventuelle.

Vers minuit, pendant l’office de nuit, Conrad « entend tout à coup des voix harmonieuses remplissant la nef ». « Il leva les yeux et aperçut un chœur d’anges (…). Jésus-Christ […], revêtu d’ornements violets, célébrait à l’autel l’office dédicatoire. Autour de lui on voyait saint Pierre, saint Grégoire, saint Augustin, saint Étienne et saint Laurent. En face de l’autel, sur un trône éclatant de lumière, était assise l’auguste Reine du Ciel. » Les moines tentent de secouer Conrad. « Mais à peine était-on rangé au pied de l’autel qu’on entendit résonner sous la voûte une voix mystérieuse […] : “Cessez, mon frère, cessez : la chapelle a été consacrée divinement.” »

L’abbé d’Einsiedeln porte le titre honorifique de prince du Saint Empire romain germanique. Les bâtiments actuels datent de 1704-1717. La fête de la « consécration angélique » (Engelweihe) est célébrée le 14 septembre à Einsiedeln, premier pèlerinage suisse.

D’après le Dictionnaire des Apparitions

Du P. Laurentin, Fayard 2007 (il est écrit 2006 dans le texte précédent)

Prions:

Je vous salue, Marie pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: https://www.uneminuteavecmarie.com/2020/septembre/semaine-38/2020-09-14/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s