Marie, « Reine des Prophètes et Médiatrice de toute grâce »

Marie, « Reine des Prophètes et Médiatrice de toute grâce »

La pandémie de coronavirus (COVID-19) a ravivé l’intérêt des catholiques philippins pour une prophétie attribuée à la Vierge Marie lors de son apparition à Lipa, près de Batangas, ville des Philippines, en 1948.

Le cardinal Vidal, ancien archevêque de Cebu (province des Philippines) décédé en 2017, avait déclaré dans une lettre adressée en 2014 aux évêques catholiques de la Conférence des Philippines (CBCP) : « Priez fort, car le rêve de la Chine est d’envahir le monde entier », citant les notes de Soeur Teresita sur l’apparition qu’elle avait eue au couvent carmélite de la ville de Lipa en 1948. C’était un an avant le triomphe du communisme en Chine et la proclamation officielle de la République populaire de Chine par le dirigeant communiste Mao Tsé-Toung.

« Les Philippines sont l’un de ses objectifs privilégiés. L’argent est la force du mal qui mènera les peuples du monde à la destruction. »

Le Vatican s’est prononcé sur l’évènement de 1948 dans une lettre de la Sacrée Congrégation pour la Doctrine de la Foi adressée en 2016 à Mgr Ramon Arguelles, alors archevêque de Lipa. Il y était précisé que l’apparition n’avait « aucune origine surnaturelle » ; mais pour autant, la dévotion à Marie Médiatrice de la Grâce, qui était le titre attribué à cette apparition mariale, n’a pas été interdite. En fait, l’icône de Marie Médiatrice est omniprésente dans la province de Batangas, et l’église du Carmel à Lipa est toujours un lieu de pèlerinage populaire.

« C’est donc à la Reine des Prophètes, sous son titre de Médiatrice de toute grâce, que nous devons avoir recours pour éviter l’accroissement des tensions et pour freiner les ambitions territoriales de cette superpuissance asiatique », écrivait Mgr Vidal.

« C’est en suivant cette voie de la prière et de la pénitence, demandées à Fatima et réitérées à Lipa, que nos Philippines bien-aimées seront préservées du fléau de la guerre et de la domination d’un géant communiste. »

La sœur Teresita Castillo, qui était la fille de l’ancien gouverneur de Batangas Modesto Castillo, est elle-même décédée en 2016.

Adapté de : Lito Zulueta

Philippine Daily Inquirer, le 19 avril 2020

Prions:

Je vous salue, Marie pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: https://www.uneminuteavecmarie.com/2020/juillet/semaine-29/2020-07-15/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s