La proximité des évêques anglais et gallois avec les fidèles privés de sacrements

Intérieur de la cathédrale de WestminsterIntérieur de la cathédrale de Westminster  (ANSA)

La proximité des évêques anglais et gallois avec les fidèles privés de sacrements

«Un peuple qui espère en Dieu» : c’est le titre du message que les évêques anglais et gallois ont adressé hier à leurs fidèles, près de six semaines après le début du confinement au Royaume-Uni. 

Ce message a été signé par les cinq archevêques métropolitains d’Angleterre et du Pays de Galles, au premier rang desquels, le cardinal primat Vincent Nichols, archevêque de Westminster. Face au deuil, aux changements dramatiques survenus dans la vie de tous et à la grande incertitude qui plane sur l’avenir, le message invite chacun à placer son espérance dans le Christ ressuscité ; il exprime également la proximité de tout l’épiscopat avec la «douleur» ressentie par les catholiques devant l’impossibilité de prier à l’église et de recevoir les sacrements, en raison des mesures de restriction.

«Aucun d’entre nous ne voudrait se retrouver dans la situation dans laquelle il se trouve», assurent les cinq archevêques ; s’ils reconnaissent que les messes sur internet peuvent aider à maintenir la vie de foi, ils affirment toutefois qu’elles ne peuvent se substituer à la participation physique des fidèles. Beaucoup parmi eux ont d’ailleurs fait part de leur «désir eucharistique», constatent, touchés, les évêques signataires qui soulignent malgré tout la nécessité de se conformer aux mesures en vigueur dans un souci de solidarité avec le pays tout entier : «il est juste que la communauté catholique fasse sa part pour contribuer à la protection de la vie et au bien commun de la société. Cela doit continuer jusqu’à ce que les restrictions appliquées par le gouvernement soient levées».

Modalités de déconfinement à l’étude

Les modalités de réouverture des églises font déjà l’objet de discussions entre l’épiscopat et les autorités. «Lorsque le gouvernement assouplira progressivement les restrictions, soyons prêts à reprendre progressivement notre vie liturgique, spirituelle, catéchétique et pastorale qui servira également d’autres personnes qui dépendent des œuvres de charité et de l’assistance de l’Église». Mais d’ici là, «nous continuerons à nous préparer et à prier», soulignent les évêques anglais et gallois.

Le message se termine ensuite par des mots de gratitude destinés «à tous les évêques, prêtres, diacres religieux, familles et fidèles, ainsi qu’aux communautés paroissiales et scolaires», pour «l’extraordinaire témoignage de foi» donné en ce moment, mais aussi «à toutes les organisations catholiques qui travaillent en faveur des plus vulnérables et des plus nécessiteux».

Avec quelque 26 097 victimes recensées à ce jour, le Royaume-Uni est devenu en quelques semaines le troisième pays au monde le plus touché par la pandémie, après les États-Unis et l’Italie. Les modalités d’un déconfinement progressif, à l’instar d’autres pays européens, sont toujours à l’étude par le gouvernement de Boris Johnson.

Source: Vaticannews, le 2 mai 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s