Pendant ce mois de mai, mois de Marie, découvrons la dévotion à Marie qui défait les nœuds

Pendant ce mois de mai, mois de Marie, découvrons la dévotion à Marie qui défait les nœuds

La dévotion à Marie qui défait les nœuds est une dévotion très récente et qui fait naître un extraordinaire phénomène de foi : en une trentaine d’années, elle s’est développée dans le monde entier, en commençant par l’Amérique latine, puis en se diffusant à travers les différents continents.

Ce constat est révélateur. Comme le dit le père béninois Zacharie Kpossou, curé de la paroisse Sainte-Marie-Mère-de-Dieu à Gangban, « ce qui est impressionnant, c’est de voir que Marie qui défait les nœuds parle à tout homme et à toute femme, petits et grands, tous âges confondus et en tout lieu. »

L’Association Marie de Nazareth fera un effort particulier cette année et spécialement pendant ce mois de mai pour faire découvrir cette nouvelle dévotion encore souvent méconnue. Si l’on sait qui en est l’initiateur (un certain jésuite qui deviendra le pape François…) et que l’œuvre d’art qui en est le support circule maintenant largement sous forme de reproductions, on en connaît mal l’origine, et la façon dont cette œuvre – longtemps oubliée – a resurgi de l’ombre, trois siècles plus tard. 

Il est cependant important de retrouver l’origine de cette dévotion, qui provient d’une histoire familiale dans laquelle s’inscrit la dévotion actuelle. Elle est liée à ce que nous pourrions appeler un « miracle conjugal », qui a permis de sauver un couple dont les difficultés étaient telles que, quoique fervent catholique, l’issue du divorce lui semblait inéluctable. Cette histoire s’est passée en Allemagne, au XVIIe siècle, et a tant marqué les esprits qu’un ex-voto – notre tableau – a été réalisé, à la demande de l’un des descendants du fameux couple, par le peintre baroque bavarois Johann Georg Melchior Schmidtner (1625-1705). 

Plusieurs fois par semaine, pendant ce mois de mai, Une Minute avec Marieévoquera l’histoire de cette dévotion, sa signification spirituelle, et la puissance de son intercession, illustrée par des témoignages. 

L’histoire singulière de cette dévotion révèle à chacun d’entre nous le visage de cette Mère admirable, la Vierge Marie, qui exerce en notre quotidien sa maternité spirituelle et universelle.

L’équipe de Marie de Nazareth

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Pendant ce mois de mai, mois de Marie, découvrons la dévotion à Marie qui défait les nœuds

Pendant ce mois de mai, mois de Marie, découvrons la dévotion à Marie qui défait les nœuds

La dévotion à Marie qui défait les nœuds est une dévotion très récente et qui fait naître un extraordinaire phénomène de foi : en une trentaine d’années, elle s’est développée dans le monde entier, en commençant par l’Amérique latine, puis en se diffusant à travers les différents continents.

Ce constat est révélateur. Comme le dit le père béninois Zacharie Kpossou, curé de la paroisse Sainte-Marie-Mère-de-Dieu à Gangban, « ce qui est impressionnant, c’est de voir que Marie qui défait les nœuds parle à tout homme et à toute femme, petits et grands, tous âges confondus et en tout lieu. »

L’Association Marie de Nazareth fera un effort particulier cette année et spécialement pendant ce mois de mai pour faire découvrir cette nouvelle dévotion encore souvent méconnue. Si l’on sait qui en est l’initiateur (un certain jésuite qui deviendra le pape François…) et que l’œuvre d’art qui en est le support circule maintenant largement sous forme de reproductions, on en connaît mal l’origine, et la façon dont cette œuvre – longtemps oubliée – a resurgi de l’ombre, trois siècles plus tard. 

Il est cependant important de retrouver l’origine de cette dévotion, qui provient d’une histoire familiale dans laquelle s’inscrit la dévotion actuelle. Elle est liée à ce que nous pourrions appeler un « miracle conjugal », qui a permis de sauver un couple dont les difficultés étaient telles que, quoique fervent catholique, l’issue du divorce lui semblait inéluctable. Cette histoire s’est passée en Allemagne, au XVIIe siècle, et a tant marqué les esprits qu’un ex-voto – notre tableau – a été réalisé, à la demande de l’un des descendants du fameux couple, par le peintre baroque bavarois Johann Georg Melchior Schmidtner (1625-1705). 

Plusieurs fois par semaine, pendant ce mois de mai, Une Minute avec Marieévoquera l’histoire de cette dévotion, sa signification spirituelle, et la puissance de son intercession, illustrée par des témoignages. 

L’histoire singulière de cette dévotion révèle à chacun d’entre nous le visage de cette Mère admirable, la Vierge Marie, qui exerce en notre quotidien sa maternité spirituelle et universelle.

L’équipe de Marie de Nazareth

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie