Le cardinal Zen est « très préoccupé » par le synode sur la synodalité

De Courtney Mares sur le National Catholic Register :

Le cardinal Zen est « très préoccupé » par le synode sur la synodalité

Dans cette interview, le cardinal Zen a également évoqué sa rencontre privée avec le pape François, lorsqu’il a été autorisé à se rendre à Rome pour les funérailles du pape Benoît XVI au début du mois.

Le cardinal Joseph Zen s’est dit « très préoccupé » par ce qui pourrait se passer avec le Synode sur la synodalité en cours et il prie pour que « notre Pape ait une plus grande sagesse ».

Dans une interview accordée au journal italien Il Giornale publiée le 17 janvier, le cardinal Zen a déclaré qu’il espérait que le synode change de cap.

« Je crains que le synode ne répète la même erreur que l’Église néerlandaise il y a 50 ans, lorsque les évêques ont fait marche arrière et ont accepté que les fidèles dirigent l’Église ; puis leur nombre a diminué », a-t-il déclaré. (L’évêque retraité de Hong Kong faisait probablement référence au Conseil pastoral de Noordwijkerhout, qui s’est tenu aux Pays-Bas entre 1966 et 1970 et qui a demandé que l’autorité de l’Église soit exercée dans le dialogue, que les femmes assument des rôles ecclésiaux et que le célibat des prêtres soit facultatif dans l’Église.)

Le concile a suivi la publication du « Catéchisme néerlandais », un texte si controversé que le pape Paul VI a demandé à une commission de cardinaux d’examiner sa présentation de l’enseignement catholique. 

Dans l’interview, le cardinal Zen a également évoqué sa rencontre privée avec le pape François, lorsqu’il a été autorisé à se rendre à Rome pour les funérailles du pape Benoît XVI au début du mois, la qualifiant de « rencontre merveilleuse, très chaleureuse ». « J’ai remercié le pape pour le bon évêque nommé à Hong Kong en 2021 », a déclaré le cardinal Zen, faisant référence à l’évêque de Hong Kong Stephen Chow. Il a déclaré que le pape François avait répondu : « ‘Je le connais bien, c’est un jésuite !' ».

Le cardinal, qui a fêté ses 91 ans la semaine dernière, a également raconté au pape comment il a consacré son temps au cours de la dernière décennie au ministère des prisons à Hong Kong et a baptisé plusieurs prisonniers : « François a dit qu’il était très heureux de mon ministère ».

Le cardinal Zen a lui-même été arrêté l’année dernière en vertu de la loi sur la sécurité nationale de Hong Kong. Il a déclaré que les catholiques en Chine vivent dans une situation difficile, et « nous ne devons jamais oublier de prier en ces temps difficiles. » Il a ajouté : « De nombreux fidèles témoignent consciencieusement de leur foi, mais nous savons que lorsque la situation devient difficile, certains ne pensent qu’à leurs propres intérêts. Nous continuons à défendre la vérité, la justice et la charité. L’obscurité ne gagnera pas sur la lumière ».

Source : National Catholic Register, le 17 janvier 2023

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s