La fin des apparitions de l’Ile-Bouchard en 1947

La fin des apparitions de l’Ile-Bouchard en 1947

Le dimanche 14 décembre 1947 est à l’île Bouchard le dernier jour des apparitions. La foule prie le chapelet. Ils sont des milliers. La Vierge est resplendissante, encore plus qu’avant. La prière des enfants et de la foule la fait croître en beauté.

— « Chantez le Je vous salue Marie.

— Madame, voici des fleurs (un bouquet d’arômes, un bouquet d’œillets, un bouquet de roses et un bouquet de violettes). Jacqueline insiste :

— Embrassez-les.

— Je les embrasserai, mais je ne veux pas les prendre. Vous les emporterez.

— Madame, que faut-il faire pour consoler Notre Seigneur de la peine que lui font les pécheurs ?

— Il faut prier et faire des sacrifices. Continuez le Chapelet. »

Celui-ci terminé, après les trois invocations, Jacqueline reprend :

— « Madame, je vous en prie, faites une preuve de votre présence.

— Avant de partir, J’enverrai un vif rayon de soleil. Dites à la foule qu’elle chante le Magnificat.

— Oui Madame, nous allons le chanter. »

Le curé entame, la foule suit, le chapelet continue.

— « Priez pour les pécheurs.

— Oui Madame, nous prierons.

— Récitez une dizaine de chapelet les bras en croix. »

Tous les jours, le nombre de chapelets dont la Vierge demandera la récitation aura augmenté pour arriver jusqu’à cinq. 50 ans plus tard, Jacqueline Aubry dira : « Marie m’a fait goûter le bonheur du Ciel », avec une véritable gourmandise dans la voix !

Les fillettes, suivies par d’autres s’exécutent ; la Vierge bénit l’assemblée.

— « Allez-vous construire une grotte ?

— Oui, oui, nous allons la construire.

— Ô ! Marie conçue sans péchés. »

Trois fois les enfants enchaînent. La Vierge disparaît et fait ce qu’elle avait annoncé. Un fort rayon de soleil éclairera d’une superbe lumière l’emplacement où il faudra réaliser la grotte…

Source : Encyclopédie Mariale

Prions :

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source : une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s