Hier la Shoah, aujourd’hui la guerre en Ukraine: «l’histoire se répète »

Les voies ferrées menant au camp d'Auschwitz, symbole de l'extermination des nazis. Les voies ferrées menant au camp d’Auschwitz, symbole de l’extermination des nazis.

Hier la Shoah, aujourd’hui la guerre en Ukraine: «l’histoire se répète »

Saluant des pèlerins polonais à l’issue de l’audience générale, le Pape François a rappelé « l’Opération Reihnardt » décidée par les nazis il y a 80 ans et qui fut le nom du plan d’extermination de près de 2 millions de juifs. À la lumière de la guerre en Ukraine, il a souhaité que cet évènement suscite des résolutions et des actions en faveur de la paix.

Alessandro di Bussolo, Olivier Bonnel -Cité du Vatican

La prière du pape François à la Vierge Marie, à la veille de la solennité de l’Immaculée Conception, est une demande de réconfort pour tous ceux qui aujourd’hui «sont éprouvés par la brutalité de la guerre, en particulier pour l’Ukraine martyre», mais aussi pour que le souvenir des atrocités commises il y a 80 ans stimule en chacun un désir concret de paix. En saluant les pèlerins polonais, le Pape a rappelé qu’il y a deux jours, le Centre pour les relations entre catholiques et juifs de l’Université catholique de Lublin avait commémoré l’anniversaire de l' »Opération Reinhardt« , décidée par le régime nazi allemand, qui, durant la Seconde Guerre mondiale, entre juillet et octobre 1942 a entraîné l’extermination de près de deux millions de victimes, principalement d’origine juive.

«Que le souvenir de cet horrible événement suscite en chacun de nous des résolutions et des actions en faveur de la paix. Et l’histoire se répète. Voyons ce qui se passe aujourd’hui en Ukraine. Prions pour la paix», a lancé le Saint-Père. 

L’horreur de l' »Opération Reinhardt« 

Lancée dès l’automne 1941, l' »Opération Reinhardt » porte le nom du général SS Reihnart Heydrich, qui avait été chargé personnellement par Adolf Hitler et Herman Goëring de « trouver une solution » à la question juive. Heydrich était alors chef de l’Office central de sécurité du Reich. L’opération consista à construire les trois camps d’extermination de Belzec, Sobibor III et Treblinka. Près d’1,7 millions de juifs périrent dans ces camps, la grande majorité d’entre eux ayant été déportés des ghettos polonais.

Achevant ses saluts lors de l’audience générale, le Souverain pontife a eu ces mots, adressés à la Vierge: «Mère très douce, nous demandons d’être un réconfort pour tous ceux qui sont éprouvés par la brutalité de la guerre, en particulier pour l’Ukraine martyrisée. Prions pour ce peuple martyrisé, qui souffre tant !»

Source : VATICANNEWS, le 7 décembre 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s