Pape François: la véritable frontière du monde est le cœur humain

Le Pape François recevant les membres de la communauté italienne Frontiera, en salle Clémentine du Palais apostolique, le 22 octobre 2022. Le Pape François recevant les membres de la communauté italienne Frontiera, en salle Clémentine du Palais apostolique, le 22 octobre 2022. (Vatican Media)

Pape François: la véritable frontière du monde est le cœur humain

Le Pape François a reçu près de 250 membres de la communauté italienne Frontiera, samedi 22 octobre, en salle Clémentine du Palais apostolique. Dans son discours aux membres de cette communauté inspirée des charismes de saint François d’Assise et de don Giuseppe Puglisi, prêtre martyr sicilien, le Souverain pontife a expliqué «le mode de vie» de l’Évangile «à la frontière», résumé en rencontre, abandon à Dieu, partage avec les derniers, éducation et service.

Dans cette communauté, il y a un charisme ancien et connu, le charisme franciscain, «devenu dans l’Église un grand arbre aux multiples branches»; et un charisme récent, celui du prêtre martyr sicilien du bienheureux Giuseppe Puglisi (1937-1993), qui a donné sa vie par amour de son peuple.

Le Pape François a posé le cadre de l’héritage spirituel animant cette communauté du sud de l’Italie. «François et Don Puglisi ont tous deux vécu l’Évangile à la ‘’frontière’’. Mais faisons attention: ce mot peut devenir un slogan, peut-être à la mode. Nous ne voulons pas ça», a prévenu l’évêque de Rome, égrainant les caractéristiques de la communauté.

Le Christ, saint François et don Puglisi

«’’Frontière’’ est le style de Jésus-Christ, qui, bien qu’il soit Dieu, est venu à notre rencontre, nous, les brebis égarées, perdues et sans espérance», a-t-il relevé.  

«’’Frontière’’ est le style de François qui, comme Jésus, s’est dépouillé de ses richesses et s’est fait mendiant pour s’abandonner totalement à la Providence du Père qui est aux cieux, et partager ainsi la condition des petits, des derniers, de ceux qui sont une médecine du pain, mais aussi et surtout de l’amour», a-t-il poursuivi, ajoutant: «’’Frontière’’ est le style de Don Pino Puglisi, qui devient un père pour les jeunes de sa paroisse de Brancaccio, il va à leur rencontre dans la rue pour les sortir de la rue, il les éduque à servir Dieu et leur prochain et non à servir leurs propres intérêts et ceux de la mafia».

Ainsi, «Frontière» n’est pas un slogan, mais un mode de vie, selon le Pape, lié par «un fil d’or»: «le fil de l’amour qui vainc le mal et engendre la vie; l’amour qui est accueil et écoute; l’amour qui est proximité, tendresse, compassion; l’amour qui est respect, dignité, promotion».

Un charisme salésien

François a ensuite évoqué le charisme salésien de Don Bosco en pensant à «La Città dei Ragazzi» -La ville des enfants-, initiative en forme de Maison de la fraternité, qui pousse à se consacrer aux plus jeunes, «afin qu’ils deviennent de bons chrétiens et d’honnêtes citoyens». Et le Saint-Père de conclure en soulignant la charnière au centre de cette communauté: le Christ ressuscité. «Si je ne me trompe pas, Il est dans vos armoiries, Jésus ressuscité, parce qu’Il est au centre de la vie des membres de la Communauté». Seulement de cette façon, «vous sèmerez des graines de l’Évangile sur la véritable frontière du monde, qui est le cœur humain, la véritable frontière», a conclu le Successeur de Pierre.

Source : VATICANNEWS, le 22 octobre 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s