Le dogme de l’Assomption de Marie et la Toussaint

Le dogme de l’Assomption de Marie et la Toussaint

Le 1er novembre 1950, la Constitution apostolique « Munificentissimus Deus »[1] est donnée par le pape Pie XII et proclame le dogme de l’Assomption de la Vierge Marie.

Cela se passe le jour de la Toussaint (1er novembre), et cela a une signification pour la destinée de tous les saints.

En effet, on est en 1950, très peu de temps après la fin de la Seconde Guerre mondiale avec son cortège d’horreurs à Auschwitz et dans les nombreux autres camps nazis où le corps humain a été si gravement humilié et désacralisé.

Or, voici que le dogme de l’Assomption de Marie proclame le destin surnaturel et la dignité de tout corps humain, appelé par le Seigneur à devenir un instrument de sainteté et à participer à sa gloire.[2]

[1] H. Denzinger – A. Schönmetzger, Enchiridion Symbolorum, § 3900-3904

[2] Cf. Jean Paul II, Catéchèse (audience) du 9 juillet 1997

Extraits de : Françoise Breynaert, A l’écoute de Marie, préface Mgr Rey, tome II, éditions du Ver Luisant, Brive, 2007 (diffusion Mediaspaul), p. 185.

Voir aussi l’Encyclopédie Mariale

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s