Ô Mère de Dieu, par qui la terre entière tressaille d’allégresse

Ô Mère de Dieu, par qui la terre entière tressaille d’allégresse

Je te salue, Marie, Mère de Dieu, trésor vénéré de tout l’Univers, lumière qui ne s’éteint pas, toi de qui est né le soleil de la justice, sceptre de la vérité, temple indestructible. Je te salue, Marie, demeure de celui qu’aucun lieu ne contient, toi qui as fait pousser un épi qui ne se flétrira jamais.

Par toi les bergers ont rendu gloire à Dieu, par toi est béni, dans l’Évangile, celui qui vient au nom du Seigneur. Par toi la Trinité est glorifiée, par toi la Croix est adorée dans l’Univers entier. Par toi exultent les Cieux, par toi l’humanité déchue a été relevée. Par toi le monde entier a enfin connu la Vérité. Par toi, sur toute la terre, se sont fondées des églises.

Par toi le Fils unique de Dieu a fait resplendir sa lumière sur ceux qui étaient dans les ténèbres, assis à l’ombre de la mort. Par toi les apôtres ont pu annoncer le Salut aux nations. Comment chanter dignement ta louange, Ô Mère de Dieu, par qui la terre entière tressaille d’allégresse ?

Saint Cyrille d’Alexandrie (v.380-v.444). Défenseur du titre de Marie « Théotokos » au Concile d’Éphèse (431) 

Et aussi : L’encyclopédie Mariale

Prions :

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s