Cette prière catholique dont « la puissance est indescriptible »

Cette prière catholique dont « la puissance est indescriptible »

Le Rosaire tel que nous le connaissons aujourd’hui a vu le jour entre le milieu et la fin du XVe siècle, même si la tradition veut qu’il ait été créé par saint Dominique au début du XIIIe siècle.

En Irlande, au IXème siècle, les laïcs commencèrent à utiliser un enfilage de grains pour compter les 150 « Notre Père » qu’ils disaient afin d’imiter le nombre de psaumes récités par le clergé régulier des monastères au cours de l’office divin ; à l’époque, on appelait cette dévotion le « Psautier de la Vierge ». De même, dans l’Église orientale, les laïcs utilisaient généralement une corde à nœuds.

En 1198, l’Ordre de la Très Sainte Trinité pour la Rédemption des Captifs commença à réciter le Rosaire de la Sainte Trinité sur un chapelet de neuf grains divisés en trois séries. La prière centrale de ce chapelet était le Trisagion.

En 1233, l’Ordre des Serviteurs de Marie (Servites) créa un rosaire connu sous le nom de Rosaire des Sept Douleurs de Notre Dame, dit avec un chapelet de sept dizaines.

En 1422, l’Ordre des Frères Mineurs (les Franciscains) institua le chapelet des sept joies de Notre Dame, également connu sous le nom de Couronne franciscaine. Ce chapelet est dit avec sept dizaines d’Ave Maria, terminées par un Notre Père et une petite doxologie, avec deux Ave Maria supplémentaires à la fin.

En 1851, le Saint-Siège a approuvé le chapelet de saint Michel, composé de neuf groupes de trois petits grains séparés par un large grain. Les prières utilisées sont le Notre Père et le Je vous salue Marie.

Le Rosaire est très populaire dans l’Église catholique. Mgr Fulton Sheen (1) a dit de lui :

« Le rosaire est le livre des aveugles, où les âmes voient et où se joue le plus grand drame d’amour que le monde ait jamais connu ; c’est le livre des simples, qui les initie à des mystères et à des connaissances plus satisfaisants que tout autre enseignement humain ; c’est le livre des personnes âgées, dont les yeux se ferment sur l’ombre de ce monde et s’ouvrent sur la substance du monde à venir. La puissance du rosaire est indescriptible. »

Laurika Nxumalo, 24 février 2022 

Source (Adapté) : www.patheos.com 

(1) Mgr Fulton Sheen (1895-1979) est un prélat catholique américain, évêque auxiliaire de New York en 1951 et promu archevêque in partibus en 1969. Il est surtout connu pour ses dons d’orateur, sa connaissance et sa diffusion du Rosaire, notamment dans la publication d’ouvrages sur le sujet et sa remarquable présence dans les média

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s