Charles de Foucauld: l’héritage de l’apôtre des Touaregs en Algérie

Charles de FoucauldCharles de Foucauld

Charles de Foucauld: l’héritage de l’apôtre des Touaregs en Algérie

Que reste-t-il de l’héritage de «l’apôtre des Touaregs» en Algérie ? Le 15 mai prochain, Bienheureux Charles de Foucauld sera canonisé place Saint Pierre par le Pape François, aux côtés de neuf autres bienheureux. Entretien avec Mgr Jean-Paul Vesco, archevêque d’Alger. 

Entretien réalisé par Claire Riobé – Cité du Vatican

Militaire puis grand voyageur, le futur saint a laissé son empreinte dans de nombreuses villes, de la France à l’abbaye de la Trappe, en passant par Akbès en Syrie, Nazareth en Terre Sainte, ou encore Tamarasset, en Algérie. C’est dans ce dernier pays, où il vécu de 1901 à sa mort, en 1916, qu’il révéla toute la profondeur de sa vocation à la fraternité universelle. Dans le silence et l’austérité des paysages désertiques, il légua par sa présence amicale et priante un héritage vivant à des décennies de chrétiens d’Algérie.

Au désert, entre fraternité et contemplation

En 1901, à l’âge de 43 ans, le religieux tout juste ordonné partit pour Béni Abbès, au centre-ouest de l’Algérie.Désireux de vivre parmi ceux qui étaient le plus loin de la foi chrétienne, les plus délaissés et les plus abandonnés, Charles de Foucauld souhaitait y «crier l’Évangile par toute sa vie», dans un grand respect de la culture et de la foi des habitants au milieu desquels il vivait.

«Je veux habituer tous les habitants, chrétiens, musulmans, juifs et idolâtres, à me regarder comme leur frère, le frère universel», écrit-il ainsi à sa cousine en 1902, phrase connue à travers le monde entier, qui sera souvent citée au sujet de sa vocation. Il quitta ensuite Béni Abbès pour mettre en œuvre son programme de fraternité auprès des Touaregs de Tamanrasset, dans le Grand Sud algérien, auprès desquels il demeura jusqu’à son assassinat, le 1er décembre 1916. 

Une figure prophétique pour l’Algérie

À l’approche de la canonisation, l’Église catholique algérienne prépare depuis un an des pèlerinages et rassemblements locaux dans chaque lieu où vécu le religieux. À Alger, la capitale, une journée autour de la personnalité de Charles de Foucauld sera organisée pour tous, et reviendra sur les traits de personnalité particulièrement inspirants du saint pour l’Église locale. Enfin, une petite délégation de chrétiens algériens menée par l’archevêque d’Alger, Mgr Jean-Paul Vesco, se rendra à Rome pour l’événement. Ce dernier témoigne au micro de Vatican News de la figure prophétique du saint pour l’Algérie d’aujourd’hui.

Source: VATICANNEWS, le 11 mai 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s