TERRE SAINTE – Père Romanelli : 722 permis pour les chrétiens de Gaza pour célébrer Pâques à Jérusalem

TERRE SAINTE – Père Romanelli : 722 permis pour les chrétiens de Gaza pour célébrer Pâques à Jérusalem

Gaza (Agence Fides) – Cette année, 722 chrétiens palestiniens vivant dans la bande de Gaza pourront célébrer à Jérusalem, sur les lieux qui ont vu la passion, la mort et la résurrection du Christ. C’est ce qu’a rapporté à l’Agence Fides le Père Gabriel Romanelli, curé de la paroisse catholique de la Sainte Famille, qui se félicite du nombre élevé de laissez-passer pour la Ville Sainte accordés cette année par les autorités israéliennes aux baptisés de la bande de Gaza à l’occasion des fêtes de la Semaine Sainte.


Dans la bande de Gaza, où vivent plus de 1,8 million de Palestiniens, il n’y a actuellement guère plus de 1070 chrétiens, appartenant pour la plupart à l’Église orthodoxe grecque.

Les catholiques sont 133. « Nous avons présenté une autre liste de demandes », explique à Fides le père Gabriel, prêtre de l’Institut du Verbe Incarné, « mais jusqu’à présent les permis accordés sont 722. En tout cas, un nombre important. Beaucoup de gens sont heureux, et nous le sommes aussi. De nombreuses personnes de notre paroisse latine ont reçu une autorisation. Certains sont déjà partis. Nous aurons donc une Semaine Sainte célébrée dans la paroisse avec très peu de fidèles, mais nous sommes heureux pour nos frères et sœurs qui pourront célébrer la résurrection du Christ dans la Ville Sainte, avec tant de chrétiens du monde entier ». Le curé de Gaza se réjouit également que cette année, des permis aient été accordés à des familles entières, afin qu’elles puissent vivre ensemble les rites de la Semaine sainte à Jérusalem. Les années précédentes, ce n’était pas le cas. Peut-être n’ont-ils donné des permis qu’au père et non à la mère, ou aux enfants et non aux parents.

En outre, les permis accordés sont valables pour une période plus longue. Ce sont tous des signes positifs. Et nous espérons que cette voie d’amélioration se poursuivra.
Les catholiques latins de Gaza célébreront la Sainte Pâque le dimanche 17 avril. Pour les Églises orientales qui suivent le calendrier julien, Pâques est célébré une semaine plus tard cette année, le 24 avril.


Avant les blocages dus à la pandémie, la délivrance de permis par les autorités israéliennes pour permettre aux chrétiens de la bande de Gaza de célébrer les solennités de Noël et de Pâques dans les Lieux Saints de Jérusalem, Bethléem et Nazareth avait suscité regrets et déceptions.

En décembre 2019, les permis ont été accordés in extremis, juste avant la célébration de Noël, alors que de nombreux bénéficiaires avaient déjà renoncé au voyage. À cette occasion, les permis n’ont été accordés qu’aux personnes âgées de plus de 55 ans. En décembre 2015, aucun permis pour célébrer Noël à Jérusalem ou à Bethléem n’a été accordé aux chrétiens de la bande de Gaza âgés de 12 à 30 ans.


Source: Agence Fides, le 12 avril 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s