Les Églises d’Europe demandent un cessez-le-feu pour Pâques en Ukraine

Un soldat russe en patrouille à Volnovakha dans la République autoproclamée du Donetsk, le 11 avril 2022. Un soldat russe en patrouille à Volnovakha dans la République autoproclamée du Donetsk, le 11 avril 2022. (AFP or licensors)

Les Églises d’Europe demandent un cessez-le-feu pour Pâques en Ukraine

Les présidents de la Comece et de la Cec, le cardinal Jean-Claude Hollerich et le révérend Christian Krieger, ont envoyé une lettre adressée aux présidents russe et ukrainien, lundi 11 avril. Ils réclament à Vladimir Poutine et Volodymyr Zelenskyy un cessez-le-feu en Ukraine pour Pâques, à partir de minuit, dimanche de Pâques 17 avril, jusqu’à minuit le 24 avril, jour de la Pâques orthodoxe.

Vatican News

Dans leur lettre, les présidents de la Commission des épiscopats de l’Union européenne (Comece) et de la Conférence des Églises européennes (Cec) demandent «un cessez-le-feu général afin de donner aux chrétiens de Russie et d’Ukraine, sœurs et frères en Christ, la possibilité de célébrer Pâques dans la paix et la dignité».

«Une telle trêve serait également bénéfique pour tous les citoyens de vos deux pays, en leur permettant de se reposer de l’incertitude inquiétante concernant la vie de leurs proches qui combattent dans les conflits ou qui sont affectés par ceux-ci», lit-on dans la lettre adressée aux présidents de Russie et d’Ukraine.

Cet appel est lancé durant la Semaine sainte, lorsque les chrétiens du monde entier se souviennent de la passion et de la mort de Jésus-Christ et célèbrent sa résurrection. Ces célébrations pascales sont au cœur de la foi chrétienne et constituent le point culminant de l’année liturgique.

La trêve pascale, une demande du Pape

Cet appel fait écho à celui du Pape François, le 10 avril 2022: «Déposez les armes! Que commence une trêve pascale. Mais pas pour réarmer et reprendre le combat, mais une trêve pour parvenir à la paix par de vraies négociations ouvertes à quelques sacrifices pour le bien du peuple.»

Les présidents de la CEC et de la COMECE ont également informé Kirill, patriarche de Moscou et de toutes les Russies, de leur appel, l’exhortant à soutenir leur initiative. «Vous pourriez démontrer l’importance que vous attachez à donner aux chrétiens de Russie et d’Ukraine, sœurs et frères en Christ, le répit nécessaire pour leur permettre de célébrer Pâques dans la paix et la dignité», peut-on lire dans leur lettre commune au patriarche Kirill.

Source: VATICANNEWS , le 13 avril 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s