Ukraine: le combat spirituel contre la mal, par Mgr Shevchuk

Prière de l'archevêque Shevchuk devant la Vierge de Zarvanytsya © ugcc.church

Prière De L’archevêque Shevchuk Devant La Vierge De Zarvanytsya © Ugcc.church

L’archevêque-majeur remercie les journalistes qui « disent la vérité »

« Lorsque nous cachons ou dissimulons nos péchés, nos défauts, ils deviennent plus forts, ils nous dominent », avertit Mgr Sviatoslav Shevchuk, archevêque-majeur de Lviv et primat de l’Église grecque catholique ukrainienne, dans son messagevidéo le 30 mars 2022, le 35e jour de la guerre « sanglante » de la Russie contre l’Ukraine, indique le site de l’Église grecque catholique ukrainienne. Il a salué au contraire qui fait « la vérité ».

Le primat de l’Église grecque catholique ukrainienne a expliqué que « cette guerre nous rappelle plus en plus la règle du combat spirituel que chaque chrétien mène avec le diable, le mal et ses serviteurs ». « Le mal est toujours caché dans l’obscurité », a affirmé Mgr Shevchuk. Si « les mauvaises actions sont révélées, si elles sont démystifiées, le diable perd immédiatement le pouvoir. La lumière de la vérité de Dieu l’affaiblit et le désarme. Par conséquent, lorsque nous cachons ou dissimulons nos péchés, nos défauts, ils deviennent plus forts, ils nous dominent », a-t-il averti.

L’archevêque-majeur a particulièrement remercié les médias, « tous les journalistes qui, au prix de leur propre vie, disent la vérité sur la douleur et la souffrance de l’Ukraine ».

Il a noté que « l’ennemi détruit impitoyablement » les villes et les villages ukrainiens, « tire sur des civils », détruit « l’héritage spirituel » et « culturel du peuple ukrainien » : « Nous commençons à peine à voir les conséquences de cette guerre, a-t-il dit. La guerre apporte toujours la destruction. Des villes et des villages entiers se sont transformés en villes fantômes. Là où autrefois il y avait une vie publique spirituelle et intellectuelle florissante, aujourd’hui il y a des incendies et le vent souffle. »

Mgr Shevchuk a rappelé qu’à ce jour, selon les chiffres de l’ONU, quatre millions de réfugiés ont quitté l’Ukraine. Environ six millions de personnes ont fui leurs domiciles, dont la moitié étaient des enfants. « L’Ukraine a perdu la moitié de son économie. » « Cela signifie, a-t-il ajouté, que le mois prochain sera probablement l’un des plus difficiles. Mais l’Ukraine tient bon. L’Ukraine se bat. L’Ukraine est en train de gagner et de surprendre le monde. »

Source: ZENIT.ORG, le 30 mars 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s