Plus de puissance en Nazareth qu’au Calvaire

Plus de puissance en Nazareth qu’au Calvaire

S’il m’est permis de comparer ce qui est incomparable, il me semble que je trouve et adore une plus grande puissance en la naissance de Jésus qu’en sa souffrance, en la crèche qu’en la Croix, en Nazareth qu’au Calvaire.

Car la puissance du Calvaire et de la Croix fait des enfants adoptifs de Dieu, mais l’œuvre et la puissance de Nazareth et de l’étable de Bethléem donne une Mère de Dieu au monde.

Et si le Fils de Dieu eût voulu être et souffrir au monde sans y prendre naissance d’une femme, il y aurait des enfants de Dieu, mais il n’y aurait point de Mère de Dieu ni en la Terre, ni au Ciel.

Cardinal Pierre de Bérulle (1575-1629). Grandeur de Jésus, Discours XI.

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s