« Laissez-vous guider par l’exemple doux et concret de S. Joseph » (traduction complète)

Saint Joseph © Vatican Media

Saint Joseph © Vatican Media

« Laissez-vous guider par l’exemple doux et concret de S. Joseph » (traduction complète)

Lettre du pape François à la Congrégation de Saint-Joseph

« Laissez-vous guider par l’exemple doux et concret de saint Joseph », recommande le pape François à la famille spirituelle de saint Joseph, fondée par S. Leonardo Murialdo et qui fête ses 150 ans.

Le pape a en effet adressé une lettre, en italien, en date du 2 mars, mais publiée ce 19 mars 2022, au père général de la Congrégation de Saint-Joseph, le p. Tullio Locatelli, pour ce jubilé.

Le pape les confirme dans leur charisme auprès des jeunes, à l’école de saint Joseph.

Voici notre traduction, rapide, de travail, de cette lettre du pape François.
AB

Lettre du pape François

Au Révérend Père Tullio Locatelli
Père Général de la Congrégation de Saint-Joseph

A l’occasion du 150e anniversaire de la fondation de votre Institut, je désire vous adresser, ainsi qu’aux Frères, mon salut affectueux . Je me réjouis avec vous de cette étape importante, qui marque le début d’une année jubilaire, en souvenir du chemin parcouru par votre famille religieuse, fondée à Turin par saint Leonardo Murialdo le 19 mars 1873. C’est comme un retour aux sources en tirer une nouvelle énergie pour l’avenir ; mais c’est aussi l’occasion de se souvenir du Seigneur avec reconnaissance et de lui demander avec confiance de continuer à bénir la Congrégation, en soutenant son charisme, tourné vers l’éducation des jeunes, et en le conformant aujourd’hui à la volonté de l’Esprit.

«A temps nouveaux, œuvres nouvelles», déclarait saint Leonardo Murialdo. Il a su lire l’époque dans laquelle il vivait, saisir les problèmes présents à Turin dans la seconde moitié du XIXe siècle, proposer des remèdes efficaces, en phase avec son temps. Il a pris à cœur les jeunes pauvres et abandonnés, aidant de nombreux jeunes non seulement à faire face à des besoins immédiats, mais à se préparer à un avenir décent grâce à l’éducation et à l’apprentissage d’un métier. La lucidité à long terme caractérise aussi son engagement dans une autre urgence sociale, celle liée au monde ouvrier. Son activité dans ce domaine aussi a été très intense, mais il est toujours resté simple et confiant, soutenu par la douce force de l’amour de Dieu : « Nous sommes entre les mains de Dieu – disait-il – et nous sommes entre de bonnes mains ».

Des scénarios imprévus s’ouvraient et il a su y répondre avec enthousiasme et des œuvres renouvelées. Il l’a fait en se laissant guider par une sagesse ancienne et toujours présente, celle de saint Joseph. Inspiré par lui, il s’est appliqué dans l’humilité et la charité, exhortant chaque Congrégation à être l’ami, le frère et le père des jeunes dans le besoin, puisant sa force dans la conviction que Dieu aime chacun d’une prédilection tendre, prévoyante et miséricordieuse.

Au cours de ces cent cinquante années de vie, votre Congrégation a été généreuse dans la mission. Elle est aujourd’hui présente en Europe, en Amérique, en Asie et en Afrique, et intervient dans des domaines variés, allant du soin de paroisses à l’accueil des enfants, en passant par la gestion des maisons familiales et des patronages. Un domaine de travail vaste et exigeant dans lequel de nombreux nouveaux défis se sont ajoutés aux anciens.

En cette année jubilaire, je vous souhaite d’approfondir, à l’école du Fondateur, l’art de saisir les besoins des temps et d’y pourvoir avec la créativité de l’Esprit Saint. Je vous recommande en particulier les plus jeunes, qui, aujourd’hui plus que jamais, ont besoin de témoins crédibles. Dans votre ministère, laissez-vous guider par l’exemple doux et concret de saint Joseph; comme lui, ne cessez pas de rêver aux prodigieuses merveilles de Dieu ; comme lui qui, se prodiguant pour Jésus et Marie, a fait de sa vie le « signe » d’une paternité supérieure, celle du Père céleste (cf. Lettre apostolique Patris corde, 7), accueillez le grand appel à être des pères dévoués aux jeunes d’aujourd’hui.

Avec ces sentiments, je vous donne à tous ma Bénédiction, en vous demandant de prier pour moi.

Rome, Saint-Jean-du-Latran, 2 mars 2022

FRANÇOIS

© Traduction de Zenit, Anita Bourdin

Source: ZENIT.ORG, le 29 mars 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s