Notre Dame de Bargemon : des grâces extraordinaires

Notre Dame de Bargemon : des grâces extraordinaires

Le 17 mars 1635, la Vierge Marie est venue guérir une paroissienne du petit village de Bargemon dans le haut Var (sud de la France) et lui a délivré un message annonçant conversions, guérisons et œuvres de charité. S’en suivirent 150 ans de grâces extraordinaires. Le Recteur de l’époque, Frère Raphaël, affirmera même : « nulle part ailleurs dans le monde la Vierge ne donne autant de grâces qu’à Bargemon ».

Ce 17 mars 1635, c’est la quatrième fois que Marie apparaît en France, après Le Puy en Velay, Notre Dame des Trois épis et Cotignac. Dès 1641, l’évêque du lieu reconnaîtra officiellement l’apparition.

Tombé dans l’oubli après la révolution de 1789, le sanctuaire renaît en 2016 ! Il est installé désormais dans l’église paroissiale de Bargemon. Dès lors les pèlerinages reprennent et la Sainte Vierge redonne ses grâces de conversions, de guérisons et d’exaucements, et d’œuvres de charité.

La première de ces œuvres est l’accueil de réfugiés chrétiens du Proche-Orient, avec lesquels de nombreux volontaires vont se dévouer au rayonnement de Notre Dame de Bargemeon et aux autres œuvres du sanctuaire.

Source : http://notredamedebargemon.com/

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s