Nathan, le garçon qui avait ému le Pape aux larmes, se prépare à la vie religieuse

Nathan, le garçon qui avait ému le Pape aux larmes, se prépare à la vie religieuse

Lors des JMJ de Rio, un petit garçon de 9 ans, Nathan de Brito, avait échappé à la sécurité pour se jeter dans les bras du pape François. Près de neuf ans plus tard, celui qui est devenu un jeune homme a annoncé qu’il se préparait à entrer dans la vie religieuse.

L’image avait fait le tour du monde. En 2013, lors des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) de Rio, un petit garçon de 9 ans avait échappé à la surveillance de ses parents et de la sécurité pour se jeter dans les bras du pape François, fraichement élu depuis quelques semaines. Un moment particulièrement émouvant pour le petit garçon, Nathan de Brito, pour le chef de l’Église catholique mais aussi pour les milliers de personnes présentes.

Je lui ai dit que je voulais devenir prêtre, au service du Christ.

Vêtu d’une chemise aux couleurs du drapeau brésilien, le garçon avait profité de ce moment hors du temps pour confier au Pape son rêve. « Je lui ai dit que je voulais devenir prêtre, au service du Christ », racontait Nathan à l’époque. « Le Pape a dit qu’il prierait pour moi et il m’a demandé de prier pour lui. Quand j’ai fini de lui parler, mes jambes tremblaient. J’ai beaucoup pleuré, je veux dire, pas seulement moi, le gardien de sécurité à côté aussi. Mais qui ne pleurerait pas ? »

Le jeune homme est revenu sur cette rencontre qui a bouleversé sa vie. « Ma vie de prière s’est intensifié, ma vocation s’est faite de plus en plus claire et, surtout, mon admiration pour le Pape, qui était déjà grande, est devenue encore plus grande », a-t-il déclaré sur le site de la communauté Shalom .

Son rêve confié au Pape en 2013 est désormais en train de se réaliser : Nathan est désormais postulant au sein de l’ordre des Frères mineurs. Les candidats à la vie religieuse franciscaine sont d’abord postulants avant d’entrer au noviciat. En tant que postulants, ils ont la responsabilité de plusieurs tâches de la vie quotidienne (cuisine, ménage…) mais s’investissent également dans des œuvrent de charité, de fraternité, de soins aux plus démunis etc.

Source: ALETEIA, le 5 janvier 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s