Pour Marie et Joseph, une attente si douloureuse ! (1/2)

Pour Marie et Joseph, une attente si douloureuse ! (1/2)

© Père Igor, CC BY-SA 3.0 , via Wikimedia Commons

Dans L’Évangile tel qu’il m’a été révélé, de Maria Valtorta (1), la Sainte Vierge évoque comment Joseph et elle-même ont pu vivre le fait que durant les premiers mois de la grossesse, Joseph n’en avait pas été informé. Extraits :

« Mon Joseph aussi a eu sa Passion. Et elle commença à Jérusalem quand il se rendit compte de mon état, et elle a duré des jours comme pour Jésus et pour moi. Et spirituellement elle ne fut pas moins douloureuse. C’est uniquement par la sainteté de Joseph, mon époux, qu’elle s’est maintenue sous une forme tellement digne et secrète qu’elle est passée peu connue à travers les siècles.

Oh ! Notre première Passion ! Qui peut en dire l’intime et silencieuse intensité ? Qui peut en dire ma douleur en constatant que le Ciel ne m’avait pas encore exaucée en révélant à Joseph le mystère ? 

Qu’il l’ignorait, je l’avais compris en le voyant à mon égard simplement respectueux comme à l’ordinaire. S’il avait su que je portais en moi le Verbe de Dieu, il aurait adoré ce Verbe en mon sein, avec des actes de vénération dus à Dieu, et il n’aurait pas manqué de les faire, comme moi je n’aurais pas refusé de les recevoir, non pas pour moi, mais pour Celui qui était en moi, que je portais comme l’Arche d’Alliance portait les tables de la Loi et les vases de la manne.

Qui peut dire mon combat contre le découragement qui tentait de m’accabler pour me persuader que j’avais espéré en vain dans le Seigneur ? Oh ! Je crois que ce fut une rage de Satan ! Je sentais le doute me saisir aux épaules et allonger ses tentacules pour emprisonner mon âme et l’arrêter dans sa prière. Le doute, si dangereux, mortel pour l’esprit. Mortel car c’est bien la première attaque de la maladie qui se nomme « désespoir » et contre laquelle l’esprit doit réagir de toutes ses forces pour ne pas voir périr son âme et perdre Dieu. »

Extraits de L’Évangile tel qu’il m’a été révélé, chap 25, § 163-164, Maria Valtorta

http://www.maria-valtorta.org/Publication/TOME%2001/01-041.htm#CEV02508

(1) Maria Valtorta est une mystique catholique italienne, membre du Tiers-ordre des Servites de Marie, née en 1897 et morte en 1961 à Viareggio en Toscane. À partir de 1943, elle transcrit dans des cahiers les visions et les « dictées » reçues du Ciel. Ces visions sont regroupées en 10 tomes intitulés L’Évangile tel qu’il m’a été révélé. En France cette œuvre est diffusée par les éditions Pierre Téqui, Paris.

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s