Le Pape François fête ses 85 ans

Le pape célèbre ses 85 ans ce 17 décembre 2021

Le Pape François fête ses 85 ans

Journée «classique» pour le Pape François. Le Saint-Père, qui fête ce 17 décembre son 85e anniversaire, n’a pas changé ses habitudes. Entre réception des lettres de créances de nouveaux ambassadeurs, la prédication de l’Avent du père Cantalamessa, et l’accueil de réfugiés de Chypre, son programme n’a pas été bouleversé. 

Vatican News

Pas question de changer quoi que ce soit malgré son anniversaire. Fidèle à ses habitudes, le Pape François suit un programme riche en ce vendredi 17 décembre. Après avoir célébré cette semaine, le 13, le 52e anniversaire de son ordination sacerdotale, il sera sans aucun doute félicité tout au long de la journée pour son 85e anniversaire. Avec un événement symbolique : l’accueil de réfugiés en provenance de Chypre où il s’est rendu au début du mois de décembre. Le sort des réfugiés est une de ses plus grandes préoccupations. Parmi ses collaborateurs les plus proches qui travaillent sur cette question, le cardinal Michael Czerny, jésuite comme le Pape et sous-secrétaire de la section «Migrants et Réfugiés» du dicastère pour la Promotion du Développement humain intégral.

«Le 17 décembre est un jour qui vaut la peine de réfléchir», déclare le cardinal, ajoutant que le Saint-Père devait déjà avoir des projets de retraite lorsqu’il s’est présenté au conclave qui l’a élu pape en 2013, mais «l’Esprit Saint en a décidé autrement.»

Le cardinal en profite pour réfléchir au pontificat du Pape François, aux thèmes importants qu’il défend et à la manière dont ils nous donnent un aperçu de sa personnalité. Il souligne ainsi que le synode sur la synodalité, récemment lancé, résume bien les préoccupations du Saint-Père, car il s’agit de «la notion la plus optimiste que l’on puisse avoir de l’Église.» «Je pense que c’est le cadeau [du Pape] à l’Église», dit le cardinal, «une façon d’être l’Église qui nous rassemble vers l’espoir dans la foi et dans l’amour les uns pour les autres.»

Le cardinal Czerny pense également à ses expériences personnelles de rencontre avec le Pape, disant qu’il a été le plus frappé par «l’équilibre, la balance et la sérénité» du Pape François, qui lui permet de gérer les grands et les petits problèmes avec équanimité. Avec le Pape, explique-t-il, «un gros problème ne l’ébranle pas et un petit problème n’est pas négligé. Ce genre d’équilibre – un équilibre dynamique – est très édifiant et me rend très heureux chaque fois que nous avons eu la chance de nous rencontrer.»

Source: VATICANNEWS, le 17 décembre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s