Le Pape encourage les Filles de la Charité à être « mères et soeurs » des pauvres

En Éthiopie, clinique ophtamologique tenue par les Filles de la charité (Archives)En Éthiopie, clinique ophtamologique tenue par les Filles de la charité (Archives) 

Le Pape encourage les Filles de la Charité à être « mères et soeurs » des pauvres

Le Pape adresse un message vidéo aux Filles de la Charité de saint Vincent-de-Paul, à l’occasion de leur Xe assemblée générale. Il souligne avec éloge la richesse et la variété de leur apostolat auprès des plus pauvres et les invite à répondre généreusement aux défis contemporains.

Ce message est diffusé à la veille de la clôture, à Paris, de l’assemblée générale de la Compagnie des Filles de la Charité, fondée au XVIIe siècle par les saints Vincent-de-Paul et Louise de Marillac. Le thème de cette assemblée, “Ephata”, est «courageux», estime le Pape, puisqu’il renvoie à la caractéristique principale et même fondatrice de la congrégation, celle «d’aller vers», de «franchir le seuil». «Cela vous a conduit dans le monde entier non seulement à assister les pauvres dans les grands instituts, des hôpitaux, des orphelinats et des écoles, mais aussi à les visiter, à aller à leur rencontre dans les lieux où ils vivent», note le Saint-Père.

«Vous êtes des mères et des sœurs» pour les pauvres, insiste François : «mères parce qu’avec votre amour, vous les générez à l’amour de Dieu et vous les rouvrez à la beauté de la vie», et sœurs «parce que vous les soutenez dans leur condition et les accompagnez pour retrouver leur dignité dans les nombreux chemins de vie que vous empruntez avec eux».

Devenir des «filles de Dieu»

En étant «mères et sœurs» de ceux qui leur sont confiés, les filles de la Charité deviennent ainsi de plus en plus «filles de Dieu», «image authentique du plus grand amour dont le Christ Dieu lui-même nous a témoigné».

Dans un contexte marqué par diverses formes de marginalisation, c’est un «rôle historique» qui échoit aux filles de la Charité: celui d’accompagner les hommes et les femmes victimes de discrimination, d’élever les enfants victimes d’abus, de garder et défendre la vie, d’œuvrer à la promotion et à la sauvegarde de la maison commune, de transmettre la foi et les valeurs chrétiennes aux nouvelles générations, énumère le Pape. «Il y a tant à faire, Dieu vous appelle à répondre par votre générosité», conclut-il en rappelant que la Compagnie représente toujours «une grande force spirituelle dans l’Église et le monde».

Source: VATICANNEWS, le 20 novembre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s