Ce grand propagateur du Rosaire, trop méconnu

Ce grand propagateur du Rosaire, trop méconnu

Roméo de Llivia naît dans le dernier tiers du XIIe siècle à Llivia près de Puigcerdà (Catalogne espagnole). Il entre chez les dominicains en 1217 et reçoit l’habit des mains de saint Dominique. En 1218, avec Arnaud de Toulouse, il fonde le couvent de Lyon, en France, dont il est prieur de 1223 à 1228, avec de remarquables dons pour gouverner. Il sera aussi prieur à Bordeaux, autre ville française.

C’est un remarquable prédicateur. « On ne pouvait voir un religieux plus observant, plus mortifié, plus modeste, plus doux et plus humble », dit son biographe. Le secret de cette haute sainteté était sa dévotion à la Vierge Marie. C’est grâce à elle qu’il entra dans l’ordre dominicain où elle est grandement honorée.

Il dit l’Ave Maria au moins 1000 fois par jour, en utilisant une corde à nœuds comme rosaire. Il est un grand propagateur du rosaire comme dévotion populaire. Le mystère de l’Incarnation est l’objet de sa contemplation assidue. Il ne peut se passer de parler du Fils de Dieu fait homme, et de sa Mère, dans ses sermons ou ses entretiens. 

Il se retire au couvent de Carcassonne, où il meurt très âgé, le 21 novembre 1261, jour de la Présentation de Marie au Temple. En 1285, 24 ans après sa mort, à cause des nombreux miracles sur son tombeau, son corps est exhumé, trouvé incorrompu et transféré dans l’église, devant l’autel de la Vierge. 

On le représente tenant une couronne de roses au milieu de laquelle brille le monogramme de l’Ave Maria. Bernard Gui, qui rédigea sa biographie, dit qu’on lui attribue des miracles qui le rendirent populaire et admiré. Il est vénéré comme bienheureux dès le moment de sa mort et surtout après la translation. On le fête le 21 novembre, date de sa mort.

Adapté de :

http://bff-paroissevirtuelle.blogspot.com/2015/11/bienheureux-romeo-de-llivia-pretre.html

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s