Comment le pape Pie XII consacra la Russie au Cœur Immaculé de Marie

La guerre sévissait depuis deux ans lorsque, en mars 1942, sœur Lucie, l’une des voyantes de Notre-Dame de Fatima, au Portugal, eut l’inspiration de faire une tentative auprès du Saint-Père pour demander la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie. Elle en fit part à son directeur spirituel, Monseigneur Ferreira :

« Durant cette nuit du 5 mars 1942, Notre Seigneur a semblé me faire sentir plus vivement qu’Il refusait d’accorder la paix, à cause des crimes qui continuent à provoquer sa justice, et aussi parce qu’Il n’est pas obéi dans ses demandes, spécialement pour la consécration au Cœur Immaculé de Marie, bien qu’il ait mû le cœur de Sa Sainteté à l’accomplir. »

Le Pape avait déjà eu connaissance de la volonté d’une consécration du monde au Cœur Immaculé de Marie par plusieurs demandes venues du Portugal, en 1936, en 1938 et en 1940.

Aussi, ces demandes des évêques portugais achevèrent-elles de convaincre Pie XII. Le Pape demanda alors au cardinal Schuster, archevêque de Milan, de publier la demande de Notre Dame, ce qu’il fit dans une lettre pastorale en date du 13 octobre 1942, car le Saint-Père voulait que cette demande soit connue avant de prononcer la consécration qu’il envisageait.

Ensuite, le Pape consulta le Saint-Office sur l’opportunité d’une telle consécration, lequel répondit « qu’il n’existait aucune objection théologique à ce sujet, mais que cette consécration ne semblait pas opportune ». Pie XII décida de passer outre le conseil du Saint-Office et, le 31 octobre 1942, dans une allocution radiodiffusée, il consacra « l’Église et le monde au Cœur Immaculé de Marie », mentionnant la Russie de la façon suivante :

« Aux peuples séparés par l’erreur et par la discorde, et spécialement à ceux qui professent pour vous une singulière dévotion et chez lesquels il n’y avait pas de maison qui n’honorât votre vénérable icône, aujourd’hui peut-être cachée et réservée pour des jours meilleurs, donnez la paix, et reconduisez-les à l’unique bercail du Christ, sous l’unique et véritable Pasteur. » (Voir texte complet de la consécration en fin d’article).https://www.fatima100.fr/elements-d-histoire/59-consecrations-de-pie-xiiEt aussi : L’Encyclopédie Mariale

Prions :

Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s