18.10.2021 – SAINT, APÔTRE ET MARTYR DU JOUR

Saint Luc
Évangéliste et martyr 
(Ier siècle)

Une métaphysique du martyre dans l'Évangile selon saint Luc – Pascal Ide

Luc, né à Antioche, est une des principales gloires de cette ville. On sait peu de chose de ses premières années ; on ignore même si, avant sa conversion, il était païen ou observait la religion juive ; cette dernière opinion est la plus généralement adoptée.

Luc selon le témoignage de saint Paul, à la fin de sa Lettre aux Colossiens « Vous avez la salutation de Luc, le médecin bien-aimé, et de Démas. » (4, 14), était médecin. Personne n’a autant mérité que lui le titre de « porteur de la Bonne Nouvelle de Jésus Sauveur » ! 

Son œuvre comporte deux parties reliées par Jérusalem : son Évangile en est comme l’ascension depuis Bethléem et Nazareth (l’évangile de l’Enfance), et le témoignage des Actes des Apôtres nous conduit de Jérusalem à Rome. Saint Luc nous a ainsi laissé, avec saint Paul, la plus importante contribution personnelle au Nouveau Testament : il est l’historien de l’Église naissante. 

Ami et compagnon de saint Paul, avec Timothée il sera l’un des amis les plus intimes de l’Apôtre des Nations, spécialement au cours des 2e et 3e missions, à travers l’Asie mineure, la Grèce, la Méditerranée et enfin Rome.

Saint Luc, en communion étroite avec le témoignage des Apôtres et de l’Église de Jérusalem, se fera, selon l’expression de Dante, « le chantre de la mansuétude du Christ » ! Dans la personne et le visage de Jésus le Sauveur, Luc met d’abord en relief, avec une très vive sensibilité, l’amour qui est tendresse et miséricorde. 

C’est dans son évangile qu’on trouve les récits les plus forts : de l’Agonie de Jésus au Jardin des oliviers, de l’accueil sans limites à tous les pécheurs, à tous les malades d’où qu’ils viennent. On y trouve les paraboles du publicain et du bon Samaritain et le témoignage du bandit qui meurt dans la paix, en croix près de Jésus. Les femmes, dans l’œuvre de saint Luc, ont une place considérable qui correspond parfaitement aux attitudes du Seigneur : l’accueil de la pécheresse, l’hospitalité de Marthe et l’écoute de Marie à Béthanie, les veuves de Naïm et du Temple…et surtout la place faite à Marie, Mère de Jésus. Luc nous en a laissé la plus belle Icône en témoignant : « Quant à Marie, elle conservait avec soin toutes ces choses, les méditant en son cœur. » (Luc 2,19)

Qui n’a entendu parler des Vierges peintes par saint Luc ? D’après une tradition, il aurait obtenu de Marie la grâce de faire son portrait, et la divine Mère aurait consenti à poser devant lui ; le travail terminé, la Sainte Vierge l’aurait béni en disant : « Ma grâce sera toujours avec cette image. » Les Madones de saint Luc sont vénérées en plusieurs lieux. 

Les Actes s’achevant brutalement, sans que l’on sache ce qu’il advint de saint Paul toujours détenu à Rome, le lecteur en conclut que saint Luc mourut avant lui. Cependant, Selon Épiphane (Haer. 51), à la mort de Paul, Luc serait revenu évangéliser en Macédoine. Vivant une vie de moine, il serait mort à l’âge de 84 ans. 

Selon d’autres sources, il aurait connu le martyre (crucifiement). Au IVe siècle, sa dépouille aurait été transférée de Patras à l’église des Apôtres de Constantinople, ce qui donna lieu à la dispersion et la vénération de nombreuses reliques du saint (comme celle de sa tête emportée par saint Grégoire jusqu’à Rome) ; en outre, plusieurs icônes de la Vierge étaient considérées comme ayant été peintes par saint Luc, car à sa pratique des langues, du droit et de la médecine il aurait ajouté celle de la peinture.

Les peintres et les médecins le regardent comme leur patron.

Luc est symbolisé par le taureau, animal de sacrifice, parce que son évangile commence par l’évocation d’un prêtre sacrificateur desservant le Temple de Jérusalem : Zacharie, le père de Jean-Baptiste.

Pour un approfondissement :
>>> Livre des Actes des Apôtres
>>> Évangile selon saint Luc

Saint Luc priez pour nous !

Mgr Antoine de Romanet, évêque du diocèse aux Armées, propose une prière à saint Luc, patron des médecins :

Seigneur Jésus,

Toi qui nous as révélé la Miséricorde du Père par le médecin et évangéliste saint Luc, fais de nous de bons Samaritains prêts à accueillir, soigner et consoler les malades et les blessés que Tu nous donnes pour prochains.


Aide-nous à discerner en chacun d’eux les traits de ton Visage divin, Toi qui nous invites à pratiquer d’un même élan l’amour de Dieu et l’amour du prochain, Toi qui guéris l’étranger le jour du sabbat, Toi qui Te laisses toucher par tous et Te rends proche de chacun.

Donne-nous le courage de défendre la vie, de sa conception jusqu’à son achèvement naturel, et de respecter la dignité de tous, particulièrement des plus faibles.

Dans le tumulte de la guerre ou la fatigue d’une nuit de garde, que ton Esprit éclaire nos cœurs et guide nos mains.


Donne-nous aussi la sagesse et la science, pour poser de bons diagnostics et trouver les thérapies adaptées.


Bénis notre travail et nos missions, éclaire notre enseignement et nos recherches.


Plus que tout, donne-nous de reconnaître que nous sommes ce blessé sur le bord de la route. C’est Toi Seigneur Jésus qui ne cesses de venir à notre rencontre et de prendre soin de nous. C’est Toi qui nous charges sur ta monture et qui nous accueilles dans ton Église, hôpital de campagne offert à tous les hommes.

Par l’intercession de saint Luc notre saint patron, bénis le Service de Santé des Armées et accorde-nous, après T’avoir rencontré et servi dans nos frères souffrants, de connaître la joie d’aimer et d’être aimé dans ton éternité d’amour, de lumière et de paix.

Amen.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s