Le site de la multiplication des pains théâtre d’un acte antichrétien

TABGHA
Sr. Amata CSFN

Une croix située sur un autel à proximité de l’église de la Multiplication des pains et des poissons, sur le lac de Tibériade, a été arrachée et emportée dans la nuit du 19 au 20 août.

Un acte de vandalisme inquiétant. Une croix en fer, fixée à un autel en extérieur à proximité de l’église de la Multiplication des pains et des poissons, sur le lac de Tibériade, a été arrachée et emportée dans la nuit du 19 au 20 août. La croix, d’une longueur de 15 cm, étant solidement fixée à cet autel, il ne peut donc s’agir que d’un acte délibéré, précise Vatican News.

D’après les premiers éléments de l’enquête, les personnes à l’origine de cet acte seraient arrivées sur place par bateau. Immédiatement prévenue par le monastère bénédictin gardien du site, la police israélienne de Tibériade a ouvert une enquête.

Un des lieux les plus connus de la Bible

Tabgha, au nord-ouest du lac de Tibériade, abrite plusieurs sanctuaires. Le monastère bénédictin et le couvent franciscain voisin font mémoire le premier du miracle de la multiplication des pains et des poissons le second de la primauté de Pierre. Le miracle de la multiplication des pains est l’un des lieux les plus connus de la Bible : « Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il prononça la bénédiction et rompit les pains (…) Ils mangèrent tous et ils furent rassasiés. Et l’on ramassa les morceaux de pain qui restaient, de quoi remplir douze paniers, ainsi que les restes des poissons », raconte l’Évangile selon saint Marc (Mc 6, 41). 

SOURCE: ALETEIA, le 23 août 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s