SOUDAN SUD – « Les deux religieuses assassinées sont nos martyrs », déclare l’Archevêque de Juba lors de leurs funérailles

Fr. John Lo’boka Morris, AJ/Juba

SOUDAN SUD – « Les deux religieuses assassinées sont nos martyrs », déclare l’Archevêque de Juba lors de leurs funérailles

Sœur Mary Daniel Abut et Sœur Regina Roba Luate sont nos martyrs parce qu’elles ont été tuées de sang-froid « , a déclaré hier, 20 août, Son Excellence Mgr Stephen Ameyu Martin Mulla, Archevêque de Juba, dans l’homélie des funérailles des deux sœurs de la Congrégation du Sacré-Cœur de Jésus, tuées, avec trois autres personnes, dans une embuscade routière le 16 août (voir Fides 18/8/2021).


« Ce sont nos martyrs qui resteront dans nos mémoires afin que nous puissions élever notre foi divine. Nos sœurs sont mortes à cause de leur foi, de leur conviction qu’en encourageant d’autres personnes à suivre Dieu, elles acquerront ce qui est le but ultime de notre vie », a-t-il souligné.

L’Archevêque de Juba a finalement lancé un appel à la conversion :
« La grâce de la conversion est toujours présente. Nous devons nous convertir. Nous devons nous convertir à faire de bonnes choses pour nous-mêmes pour sauver notre Église. Et pour sauver notre nation, nous devons faire de bonnes choses, ne pas tuer des gens, ne pas tuer des nonnes, ne pas tuer des innocents ».


Entre-temps, de nouveaux détails sont apparus sur les circonstances dans lesquelles les deux religieuses ont été assassinées.
« Les deux religieuses faisaient partie des 12 passagers (sept religieuses et cinq hommes) d’un bus Costa qui rentrait à Juba après la célébration du centenaire de la paroisse catholique de Loa dédiée à Notre-Dame de l’Assomption », a déclaré Sœur Alice Jurugo Drajea. Supérieur général de la Congrégation du Sacré-Cœur de Jésus.


Le bus Costa, qui avait quitté la paroisse de Loa vers 7h30, a été pris en embuscade par des hommes armés qui ont ouvert le feu après environ une heure de trajet.

Craignant que les passagers masculins soient les premières cibles des hommes armés, le chauffeur de bus leur a ordonné de sortir du véhicule et de fuir.


Quatre religieuses ont également tenté de s’échapper tandis que trois sœurs âgées sont restées dans le bus. « Les hommes armés avaient l’intention de brûler les trois religieuses dans le bus comme ils l’ont fait pour la voiture placée devant le bus pour l’arrêter. Dieu merci, ils n’avaient ni briquet ni essence pour allumer le feu », raconte Sr Drajea. Alors que les passagers masculins se sont enfuis dans la brousse avec les quatre religieuses, les assaillants armés ont poursuivi les deux religieuses et les ont abattues. Deux passagers masculins ont également été capturés et tués, tandis que le conducteur d’un boda boda (moto-taxi), qui passait près de l’embuscade, a été écrasé par le véhicule en fuite des assaillants.

Source: Agence Fides, le 21/8/2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s