Une messe pour la Corée célébrée ce samedi au Vatican

Mgr You, le nouveau préfet de la Congrégation pour le Clergé, ici lors de la visite du Pape François en Corée en 2014.Mgr You, le nouveau préfet de la Congrégation pour le Clergé, ici lors de la visite du Pape François en Corée en 2014.

Une messe pour la Corée célébrée ce samedi au Vatican

Mgr Lazare You Heung-sik, évêque émérite de Daejeon, est devenu le premier Coréen appelé à la tête d’un dicastère de la Curie romaine, en tant que préfet de la Congrégation pour le Clergé, en remplacement du cardinal Stella qui vient d’avoir 80 ans. Il présidera ce samedi à 15h30 à la basilique Saint-Pierre une messe en coréen à l’occasion du bicentenaire de la naissance de saint André Kim.

Vatican News

Mgr Lazare You Heung-sik, le nouveau préfet de la Congrégation pour le Clergé, présidera la célébration liturgique ce samedi à 15h30 à l’autel de la Chaire dans la basilique Saint-Pierre, pour célébrer le 200e anniversaire de la naissance de saint André Kim Taegon (né le 21 août 1821), le premier prêtre catholique coréen, martyrisé en 1846, qui fut canonisé par saint Jean-Paul II le 6 mai 1984.

Quelque 30 prêtres et 70 religieux et laïcs participeront à la célébration. L’ambassadeur de Corée du Sud auprès du Saint-Siège sera également présent.

Un parcours de sainteté vécu dans un temps de persécution

Né en 1821 dans une noble famille chrétienne, André Kim grandit dans un environnement fermement ancré dans les principes chrétiens. Son père avait transformé sa maison en une « Église domestique », où les chrétiens et les nouveaux venus dans la nouvelle foi venaient se faire baptiser.

Il avait 15 ans lorsque l’un des premiers missionnaires français en Corée, en 1836, l’a envoya à Macao pour le préparer au sacerdoce. Il revint comme diacre en 1844 pour préparer l’entrée de l’évêque, Mgr Ferréol, en organisant un bateau avec des marins chrétiens, pour aller le chercher à Shanghai. Il fut ordonné prêtre dans cette ville chinoise et ensemble, secrètement et au terme d’un voyage aventureux, ils entrèrent en Corée, où ils oeuvrèrent ensemble à diffuser la foi chrétienne, toujours dans une atmosphère de persécution. Grâce à la noblesse de son attitude et à sa capacité à comprendre la mentalité locale, il a obtenu d’excellents résultats dans l’apostolat, avec l’usage étonnant de la langue française, comme l’ont montré ses lettres récemments découvertes.

En 1846, Mgr Ferréol le charge d’envoyer du courrier en Europe par l’intermédiaire de l’évêque de Pékin, mais lors de son contact avec les marins chinois, il est découvert et accidentellement arrêté. Il subira des interrogatoires et des transferts de la prison, d’abord au mandarin, puis au gouverneur et, comme il était un noble, enfin au roi, qui le fera exécuter. Martyr à seulement 25 ans, il a prouvé à tous sa loyauté envers son Dieu, refusant les tentatives d’apostasie, malgré d’atroces tortures. Il est un saint très populaire en Corée, un pays qui a vu l’Église catholique vivre une remarquable floraison depuis la chute de la dictature, à la fin des années 1980.

Source: VATICANNEWS, le 19 août 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s