«Le père Olivier Maire était donné aux autres»

Le père Olivier Maire. Copyright G.Moreau\Diocèse de LuçonLe père Olivier Maire. Copyright G.Moreau\Diocèse de Luçon 

«Le père Olivier Maire était donné aux autres»

Mgr François Jacolin, l’évêque de Luçon est revenu sur la figure du religieux Montfortain assassiné le 9 août à Saint-Laurent sur Sèvres. 

Alors que l’enquête se poursuit au lendemain du meurtre du père Olivier Maire à Saint-Laurent-Sur-Sèvre, l’émotion est toujours forte dans le diocèse. Interrogé par notre confrère de RCF Vendée, Mgr François Jacolin, l’évêque de Luçon a rendu hommage au témoignage donné par la vie du supérieur de la communauté locale des missionnaires montfortains. 

«C’est un homme qui avait consacré sa vie au service de Dieu, au service de tous les hommes, a souligné l’évêque. Sa mort, bien sûr, est une tragédie mais en même temps, dans la foi, elle prend sens. Le Christ lui-même : si le grain ne meurt pas, il reste seul, mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. C’est la pensée qui me vient en évoquant la vie du père Olivier Maire, qui était donné aux autres». 

Parmi les nombreux témoignages exprimés après l’assassinat, celui de Mgr Dominique Lebrun, l’archevêque de Rouen, dont le diocèse a été marqué par le meurtre du père Jacques Hamel il y a 5 ans. «Tous les fidèles catholiques du diocèse de Rouen s’unissent à la peine de la famille du Père Olivier Maire, à ses frères de la communauté des Montfortains, au diocèse de Luçon» a souligné Mgr Lebrun dans un communiqué, expliquant que «la douleur et la colère sont souvent très proches. Chacun en fait l’expérience». L’archevêque de Rouen demande à Dieu «d’apaiser les coeurs des proches» du prêtre défunt et précise que le 15 août, la Vierge de l’Assomption sera priée «en ayant le cœur en Vendée». 

Messes et veillées de prière

Alors que la date des osbèques du père Maire n’est pas encore connue, une chaîne de prière s’est vite activée dans le diocèse vendéen. Une veillée de prière aura lieu ce mardi soir 10 août de 20 heures à 22 heures, dans la basilique Saint Louis-Marie Grignon de Montfort tenue par les Missionnaires Montfortains à Saint-Laurent-sur-Sèvre. Une messe a également été célébrée ce mardi matin dans la crypte de la basilique, en compagnie des prêtres qui ont côtoyé le père Olivier. Une veillée est également prévue mercredi soir dans la cathédrale de Luçon, de 19h à 20 heures.

«Je prie pour toute la population traumatisée par ce drame, pour son assassin aussi, en grande dérive psychologique à tout le moins et j’assure Mgr Jacolin de mon soutien fraternel a pour sa part tweeté Mgr Eric de Moulins-Beaufort, le président de la Conférence des Évêques de France, «Que Dieu nous accorde la grâce de le servir toujours et en tous».

Emmanuel Abayisenga, de nationalité rwandaise, soupçonné d’avoir tué le père Maire a été conduit dans la soirée du 9 août à l’hôpital pour y être soigné. En juillet, cet homme instable avait été hospitalisé un mois dans un service psychiatrique. « Aucun mobile lié à un motif terroriste » n’apparaît dans cette affaire a précisé le vice-procureur de la Roche sur Yon devant la presse. Une enquête pour « homicide volontaire » a été ouverte.  Emmanuel Abayisenga n’a pas expulsé, car la justice française souhaitait le garder à disposition dans l’attente de son procès pour l’incendie de la cathédrale de Nantes, le 18 juillet 2020. Un procès qui devrait se tenir en 2022. 

Source: VATICANNEWS, le 10 août 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s