« Notre Sainte Mère a voulu que je te les apporte ! »

« Notre Sainte Mère a voulu que je te les apporte ! »

Le 10 octobre, mon fils de 22 ans faisait du vélo avec sa sœur. Alors qu’ils faisaient une petite pause, mon fils s’est évanoui et s’est cassé la clavicule. Transporté d’urgence à l’hôpital, les médecins souhaitaient l’opérer pour réparer sa clavicule. Néanmoins ils soupçonnaient une maladie cardiaque fatale à l’origine de son évanouissement.

Il devait voir un cardiologue pour déterminer ce qui n’allait pas avec son cœur et établir les risques possibles d’une opération sur sa clavicule.

Inutile de dire que nous avons pris le Ciel d’assaut avec nos prières, ainsi que toutes les personnes que nous avons pu contacter. Le samedi suivant, avant la messe du matin, j’ai regardé une excellente vidéo intitulée l’Incroyable histoire de Notre Dame de la Prière : les Apparitions de Notre Dame de L’Île-Bouchard. J’y ai appris que les fillettes avaient demandé un « signe » à la Vierge Marie pour prouver aux autres qu’elle leur apparaissait vraiment. Notre sainte Mère leur en a effectivement donné un. J’ai pensé que je pourrais moi aussi demander à Notre Dame de me faire savoir d’une manière ou d’une autre que mon fils allait guérir. Je lui ai demandé de faire en sorte qu’il n’y ait aucun doute que ce signe vienne de sa part.

Après la messe du samedi matin, après le chapelet, j’ai prié une « neuvaine volante » (comme le faisait sainte Teresa de Calcutta : neuf Souvenez-vous en guise de pétition et un dixième pour remercier Marie, dans la confiance d’être exaucé) devant la statue de Notre-Dame de Fatima, confiant à nouveau tout à notre sainte Mère.

À mon retour à la maison j’ai rencontré une de mes amies. Elle portait dans ses mains un pot de petites roses jaunes et m’a saluée en disant : « Notre sainte Mère a voulu que je te les apporte ! » Elle m’a aussi apporté une petite carte qui disait : « Quand je les ai vues, j’ai tout de suite su que la Vierge voulait te les donner ! Ne t’inquiète pas, Jésus, Marie et Joseph s’occupent de tout ! »

La réponse était claire : notre sainte Mère nous aidait ! Mon fils a été opéré le 22 octobre par un excellent chirurgien et tous les tests ont confirmé que son cœur était en bonne santé. Comme nous sommes bénis d’avoir une Mère qui nous aime tant ! Demandez des grâces avec confiance, à notre sainte Mère qui est si bonne et si aimante pour nous ses enfants.

Témoignage de Marilyne, une lectrice canadienne d’Une minute avec Marie, mars 2021

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s