« Je me suis souvenu de son cœur de mère »

« Je me suis souvenu de son cœur de mère »

Dans un temps de grandes peines, ne sachant où me réfugier, craignant d’être trompé par le diable, je me suis souvenu de son cœur de Mère du Perpétuel Secours, et je me suis mis entre ses mains, comme son enfant, sa propriété, la suppliant, elle, Notre Dame du Perpétuel Secours, de me porter, comme elle vous portait quand vous étiez enfant, et de faire de moi, non ce que je voudrais, mais ce qu’elle voudrait elle-même pour la plus grande gloire de son Fils, selon sa volonté, elle qui lit dans son cœur.

Depuis ce temps, je me considère comme vôtre, ô Mère du Perpétuel Secours !

Charles de Foucauld

Considérations sur les fêtes de l’année 14/11

Charles Eugène de Foucauld de Pontbriand, vicomte de Foucauld, O.C.S.O. (septembre 1858, décembre 1916) fut officier de cavalerie de l’armée française devenu explorateur et géographe, avant de se convertir et de devenir prêtre catholique, ermite et linguiste. Il a été assassiné à Tamanrasset (Algérie).

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s