« Priez pour moi » : la dernière lettre de sœur Gloria, otage au Mali

GLORIA CECILIA NARVÁEZ ARGOTY
Franciscanas de Maria Inmaculada

« Priez pour moi » : la dernière lettre de sœur Gloria, otage au Mali

Enlevée au Mali il y a plus de quatre ans, la religieuse colombienne Gloria Cecilia Narváez serait encore en vie. Dans une lettre datée du 3 février 2021 et rendue publique ce jeudi 8 juillet, elle en appel au soutien de la prière.

Les nouvelles de sœur Gloria Cecilia Narváez se font extrêmement rares. Missionnaire colombienne enlevée au Mali il y a quatre ans et cinq mois à Karangasso, dans le sud du Mali, elle serait aujourd’hui entre les mains d’un nouveau groupe de ravisseurs. Dans un message datant du 3 février 2021 adressé à la Croix-Rouge, reçu par son frère Edgar Narváez en mai et rendu publique par l’AED jeudi 8 juillet, la religieuse donne quelques signes de vie. « J’envoie à tous mes plus chaleureuses salutations. Que Dieu les bénisse et leur accorde la santé. Je suis prisonnière depuis quatre ans, et maintenant je fais partie d’un nouveau groupe. […] priez pour moi ». Le message est bref mais témoigne de la douceur de sœur Gloria, constamment tournée vers son prochain.

Je lance un appel du fond du cœur : ne l’oublions pas !

Les dernières nouvelles dataient d’octobre 2020, lors de la libération de la Française Sophie Pétronin qui fut sa codétenue. Libéré en octobre 2020 lui aussi après deux ans de détention, le père Pier Luigi Maccalli, de la Société des missions africaines (SMA), a également lancé un appel à la libération de sœur Gloria début juin. « Je lance un appel du fond du cœur : ne l’oublions pas ! », avait-il déclaré.

Dans un entretien accordé à l’AED, le frère de la religieuse avait indiqué qu’il lui avait déjà écrit pour lui annoncer le décès de leur mère, Rosita Argoti de Narváez, âgée de 87 ans. Elle ne « pouvait plus supporter la tristesse et le désespoir », a-t-il expliqué. Aux dernières nouvelles sœur Gloria était n otage par des djihadistes du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (Gsim).

Enlevés, portés disparus… on est sans nouvelle de ces missionnaires :

CLIQUEZ ICI POUR DEMARRER LE DIAPORAMA

Enlevés, portés disparus… on est sans nouvelle de ces missionnaires
Père Joël Yougbaré (Burkina Faso)

Source: ALETEIA, le 9 juillet 2021

Prière pour les otages :

Seigneur,

sur les cinq continents, en haine de la foi,

tant de chrétiens sont menacés, persécutés.

Nous te prions particulièrement

pour ceux qui sont retenus en otage.

Animés du seul désir d’aimer, ils ont risqué leur vie

pour témoigner de ton amour et acceptent pour toi d’endurer violence,

privation et mépris.

Nous te confions aussi leurs ravisseurs,

aveuglés par la haine et la violence.

Que le témoignage de foi de leurs victimes

les mènent sur un chemin de conversion.

Vierge Marie,

toi qui la première éprouvas dans ta chair le glaive,

invoque pour nous l’Esprit de force,

qu’il éloigne de nous la peur, la honte, la lâcheté,

qu’il renouvelle notre foi et nous donne le désir de témoigner,

en toutes circonstances, que le Christ est Seigneur.

Amen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s