Bonne évolution post-opératoire, le Pape s’alimente régulièrement

Entrée de l'hôpital Gemelli, à Rome Entrée de l’hôpital Gemelli, à Rome   (ANSA)

Bonne évolution post-opératoire, le Pape s’alimente régulièrement

Opéré dimanche dernier en raison d’une diverticulite, le Saint-Père est toujours hospitalisé à l’hôpital Gemelli à Rome. François s’est dit touché et reconnaissant pour les nombreux messages de soutien reçus. 

Vatican News

Le repos postopératoire du Pape François se poursuit, après l’intervention chirurgicale planifiée qu’il a subi dimanche dernier à l’intestin. Le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni, a donné de nouvelles informations dans une déclaration publiée ce mercredi 7 juillet.

«L’évolution postopératoire de Sa Sainteté le Pape François continue d’être régulière et satisfaisante. Le Saint-Père a continué à s’alimenter régulièrement, et la thérapie par perfusion a été suspendue», a-t-il indiqué. «L’examen histologique définitif a confirmé une sténose diverticulaire sévère avec des signes de diverticulite sclérosante», a ajouté Matteo Bruni.

Le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège a également expliqué que «le Pape François est touché par les nombreux messages et l’affection reçus ces jours-ci et exprime sa gratitude pour la proximité et la prière».

Depuis dimanche, plusieurs chefs d’État, des autorités religieuses et des groupes de fidèles ont en effet manifesté leur soutien au Souverain Pontife hospitalisé.

Dimanche, François a subi une intervention chirurgicale programmée d’une sténose diverticulaire du côlon. Elle s’est conclue dans la soirée.

La proximité de Bartholomée Ier et de l’imam al-Tayyeb

Parmi les derniers messages reçus figurent celui de Bartholomée Ier. Le patriarche œcuménique de Constantinople a adressé ses «vœux fraternels pour une convalescence rapide». Il assure le Pape de ses prières afin, écrit-il, «de vous revoir pour accomplir ensemble l’indispensable mission d’unité à laquelle le Christ nous appelle». «Le mystère du Christ mort et ressuscité se manifeste aussi dans la faiblesse de notre nature touchée par la chute ,et dans nos souffrances, afin que l’Évangile soit vécu en nous», ajoute-t-il en faisant référence à saint Paul.

Sur Twitter, l’Imam sunnite Ahmad al-Tayyeb de l’Université Al Azhar adresse des vœux à son «cher frère» pour un prompt rétablissement, «qui le ramènera à sa mission pour l’humanité».

«Que le Seigneur le soutienne avec la tendresse de son amour», écrit quant à lui le Centre anglican de Rome, tandis que la Communauté de Sant’Egidio assure accorder une «place particulière» au Pape François dans sa prière pour les malades, «afin qu’il retrouve rapidement la santé pour exercer pleinement son ministère de père et de pasteur».

De l’Amérique latine à la Nouvelle-Zélande

De l’autre côté de l’Atlantique, le CELAM (Conseil épiscopal latino-américain) adresse au Saint-Père son «salut filial». «La nouvelle du bon rétablissement du Souverain Pontife a suscité une profonde joie», écrit le président du CELAM, Mgr Héctor Miguel Cabrejos Vidarte, avant d’ajouter: «Notre préoccupation s’est transformée en prière et en proximité; avec nos fidèles, en tant que Peuple de Dieu, (…) nous continuons à prier pour vous».

Les catholiques de Nouvelle-Zélande sont eux aussi proches du Pape dans la prière, a assuré le cardinal John Dew, archevêque de Wellington et président de la Conférence épiscopale de Nouvelle-Zélande. «Il est encourageant de savoir que le Saint-Père a bien supporté l’opération et qu’il se remet bien», ajoute-t-il.

Source: VATICANNEWS, le 7 juillet 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s