Niger : une attaque djihadiste vient d’avoir lieu

Attaque au Niger, capture Zenit / AED

Niger : une attaque djihadiste vient d’avoir lieu

Fantio et Dolbel, deux villes de la région de Tillabéri, dans le sud-ouest du Niger ont subi une attaque djihadiste. Les survivants de l’attaque ont fui vers la région de Dori au Burkina Faso. C’est un groupe de femmes avec de jeunes enfants et des bébés. Selon ces témoins des attentats, les terroristes ont attaqué les lieux à deux reprises, tuant les hommes. Les deux villes ont été abandonnées par le reste des habitants.

À Fantio, les djihadistes ont jeté la statue de la Vierge Marie, des livres liturgiques et des instruments de musique et les ont brûlés. Ils ont ensuite profané le Saint-Sacrement en répandant les hosties sacrées sur le sol et en brûlant enfin l’église. C’est la troisième paroisse de cette partie du Niger qui a été abandonnée en raison d’attentats terroristes et d’incursions de groupes extrémistes.

Les rescapés des attaques fuient vers Niamey, se réfugient dans la paroisse de Téra, ou traversent la frontière vers le diocèse de Dori au Burkina Faso.

Les groupes terroristes islamistes ont commencé à étendre leur influence au Burkina Faso et au Niger en 2015. Selon le rapport de l’AED sur la liberté religieuse dans le monde, la région est devenue l’un des points chauds du djihadisme militant en Afrique. Entre-temps, le nombre de personnes déplacées à l’intérieur du Burkina Faso est passé à environ un million.

Source: Aide à l’Église en Détresse, le 2 juillet 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s