« Consacre ta paroisse au très saint et Immaculé Cœur de Marie ! »

« Consacre ta paroisse au très saint et Immaculé Cœur de Marie ! »

La fête du Cœur Immaculé de Marie, Refuge des pécheurs, tient son origine dans le découragement d’un prêtre.

En voici le texte : « […] Une pensée vint saisir mon esprit. C’était la pensée de l’inutilité de mon ministère dans cette paroisse… » Tel est l’état d’esprit de l’abbé Desgenette, curé de Notre-Dame des Victoires (Paris, France), au moment même où il s’apprête à monter à l’autel pour célébrer la messe le 3 décembre 1836. En réponse à ce découragement, il entend alors cette locution intérieure à plusieurs reprises : « Consacre ta paroisse au très saint et Immaculé Cœur de Marie ! » Mû par cette voix intérieure, le curé consacre sa paroisse la semaine suivante. Malgré la très petite diffusion de son appel, non seulement des foules fréquentent aussitôt la paroisse mais le curé a la joie d’être le témoin du retour à Dieu de nombreux « gros poissons ».

C’est tout naturellement que le père Lamy (1853-1931) (1) entend parler de cette dévotion. Devenu curé de la Courneuve, paroisse parisienne, il l’introduit et la développe chez ses ouailles. La proximité géographique explique l’influence du sanctuaire parisien, mais c’est surtout le même contexte difficile qui conduit le père Lamy à recourir à cette consécration. Il témoignera plus tard des fruits de cette dévotion en affirmant que tous les événements décisifs de sa paroisse eurent lieu le jour de la fête du Cœur Immaculé.

La piété mariale trouve son origine dans ces invitations adressées à saint Joseph « Ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse ! » et à saint Jean « Voici ta mère », et nous est donnée en héritage. Pour atteindre la plénitude de la stature du Christ, pour croître dans l’ordre de la grâce, il faut vivre dans l’intimité de la Mère de Dieu. C’est l’expérience de l’abbé Desgenette et du père Lamy : ils désespèrent de l’inutilité de leurs efforts… Ils invoquent Marie… Une fécondité inespérée leur est donnée.

 (1) Le Père Lamy est le fondateur des Serviteurs de Jésus et de Marie

Extrait de : Serviteurs

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s