La Vierge Marie conduit au Sacré-Cœur

La Vierge Marie conduit au Sacré-Cœur

Chaque matin, dans l’église du Sacré-Cœur de Bassorah, au Sud de l’Irak, une enfant entre dans l’église. Une présence douce et silencieuse, comme peut l’être celle d’une fillette de 12 ans tout au plus. Un long moment de silence qui, devant la réplique de la Vierge de Lourdes, ne peut être qu’un moment de prière. Et chaque matin, l’enfant allume une bougie et embrasse la statue de Marie. Et, toujours en silence, elle s’en va.

Une visite quotidienne que Mgr Atanasios Firas Dardar, vicaire patriarcal de Bassora pour les catholiques syriens, ne pouvait plus ignorer. « Comment vous appelez-vous ? », lui demanda un jour Mgr Atanasios. « Sara », répondit la jeune fille qui expliqua habiter Abo Sker, l’un des quartiers chiites les plus populaires de Bassorah, et vendre des sacs en plastique pour gagner sa vie. Sara, comme en témoigne ses vêtements, est une musulmane chiite mais elle prie chaque jour dans l’église du Sacré-Cœur de Bassorah : « Je ne sais pas vraiment qui est Marie. Mais cette femme ne revient jamais les mains vides »,expliqua-t-elle. « La foi spontanée de cette enfant représente la foi de tout homme qui a confiance en Dieu », peut-on lire sur la page Facebook de Mgr Atanasios où il a partagé cette histoire.

Une foi qui, dans le Sud chiite profond, n’a déjà pas de frontières : beaucoup de musulmans prient Marie. Il n’est pas rare même que les chiites assistent aux fêtes dédiées à la Vierge. Une dévotion populaire qui semble avoir été ravivée par la nouvelle visite du pape François en Irak début mars (1).

(1)  Il y a la ferveur populaire; il y a le texte écrit : dans le Coran Marie -qui se dit ‘Myriam’ en arabe- est la sœur de Moïse et ne peut en aucun cas être assimilée à la Vierge Marie

Traduit et adapté de : Avvenire

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s