Sauvés auprès d’un oratoire de Marie

Sauvés auprès d’un oratoire de Marie

Il fut un homme de Dieu, fameux par les merveilles, les prodiges et les miracles que Dieu a opérés par lui. Issu d’une noble et puissante famille d’Écosse, saint Liévin naquit vers la fin du sixième siècle (…) 

Un jour, pendant les fêtes de la Pentecôte, le père de Liévin, accompagné des puissants seigneurs de la cour, conduisait son jeune enfant de neuf ans dans un monastère érigé sous l’invocation de la Sainte Vierge, pour assister à l’office divin et recevoir la sainte Eucharistie.

Chemin faisant, ils virent traîner vers l’oratoire de Marie deux individus garrottés et possédés du démon, dont l’un avait assassiné trois personnes, deux femmes entre autres ; et le second, ses propres enfants, ainsi que leur infortunée mère. Touché de ce spectacle, comme du sort qui était réservé à ces malheureux, Liévin pria son père de vouloir bien s’arrêter un instant. « Permettez-moi, dit-il, d’implorer avec vous la bonté de Dieu tout-puissant, afin que par notre intercession il daigne manifester sa gloire. » (…) Alors, sans témoigner la moindre crainte et animé de cet esprit de foi qui transporte les montagnes, selon l’expression de Notre-Seigneur, le jeune Liévin étendit les mains sur la tête des possédés, et prononça ces nouvelles paroles : « Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, que tous les pièges du démon se retirent de vous, et que vous soyez glorifiés comme un vase d’élection, pour être la demeure de l’Esprit-Saint. »

Au même instant, une fumée épaisse mélangée de noir sortit de la bouche et des narines de ces misérables esclaves du démon, ainsi qu’un grand nombre de mouches qui s’enlevèrent et se perdirent dans les airs. Délivrés de ces esprits malins, ces hommes furent convertis par le saint enfant, qui les arma de la croix de Jésus-Christ. 

Adapté de Histoire de saint Liévin, archevêque et martyr, par M. l’abbé Robert, E. Lefranc (Arras), 1856

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s