La Mère de Dieu descend encore dans les épines

La Mère de Dieu descend encore dans les épines

« Un jour qu’ils célébraient le culte du Seigneur et qu’ils jeûnaient, l’Esprit Saint leur dit : « Mettez à part pour moi Barnabé et Saul en vue de l’œuvre à laquelle je les ai appelés… » » (Actes des apôtres 13,2)

Après bientôt 14 années passées à la basilique du Sacré-Cœur me voici envoyée auprès d’un autre Buisson ardent : la fondation d’une nouvelle communauté de Sœurs Bénédictines au service de la basilique Notre-Dame de l’Épine, dans le diocèse de Châlons-en-Champagne (Est de la France).

En ce lieu, la nuit de l’Annonciation 1400, la Vierge Marie s’est révélée à des bergers, dans un buisson d’épines illuminant la nuit. « Dans le buisson qui brûlait sans laisser de cendres, Moïse déjà te contemplait, Vierge toute pure : Sainte Mère de Dieu, intercède pour nous ! »(Office de Marie, Mère de Dieu)

Des miracles ont eu lieu, une basilique a été construite, dans laquelle la Vierge a donné ce second signe : un puits, toujours présent dans la basilique, dans lequel on peut aujourd’hui encore venir puiser de l’eau. Puits de la Samaritaine, puits de la rencontre, où la soif du cœur de l’homme rencontre la soif du Cœur de Dieu : « Le Père cherche des adorateurs en esprit et en vérité. » (Jean 4, 23) 

Aujourd’hui, la Mère de Dieu descend encore dans les épines, parce que beaucoup de ses enfants ont abandonné le Christ, la source d’eau vive. Dans la nuit de notre temps, elle appelle des bergers pour partir à leur recherche et les conduire à la fontaine du baptême.

Monseigneur François Touvet, évêque de Châlons, souhaite faire de l’Épine un lieu de prière et d’adoration, un lieu d’accueil et d’évangélisation pour son diocèse. Nous serons cinq sœurs bénédictines de Montmartre, en collaboration avec un recteur prêtre de la communauté Saint-Martin, et des laïcs salariés et bénévoles du sanctuaire.

« La moisson est abondante… » À vue humaine la mission peut paraître difficile, voire impossible. Mais le Christ dit encore : « Si tu savais le don de Dieu… » Elle ne pourra porter fruit que par la prière et la puissance de l’Esprit Saint.

Le village de l’’Épine est située à 8km de Châlons, sur un chemin de Saint-Jacques. L’hôtellerie du sanctuaire peut vous accueillir. C’est un beau cadre de retraite, isolé… mais pas inaccessible ! (Paris gare de l’Est – Châlons : 1h30 à 2h en train). Nous vous y invitons donc déjà, si vous le souhaitez, à partir du 15 août 2021 (date officielle de la fondation du prieuré). Vous serez toujours les bienvenus, pour une journée de pèlerinage, un temps de repos ou de retraite.

« Je rends grâce à Dieu pour vous en faisant mémoire de vous dans mes prières. » (1 Tes 1,2) Qu’il vous accorde toute grâce ! Dans le Cœur du Christ, qui vous aime chacun.

Sœur Marie Charles de Jésus, bénédictine de Montmartre (Paris-France)

Février 2021

Informations et contact : Chalons

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s