Les tentations de Marie au Calvaire

Les tentations de Marie au Calvaire

Si Marie put être tentée, comme Jésus l’a été au désert, ce fut surtout sous la Croix : une tentation des plus insidieuses et des plus douloureuses, car Jésus même en était la cause.

Elle croyait aux promesses, elle croyait que Jésus était le Messie, le Fils de Dieu.

Elle savait que si Jésus avait prié, le Père lui aurait envoyé « plus de douze légions d’anges » (cf. Mt 26,53). Or Jésus ne fait rien. En se libérant lui-même de la Croix, il la libérerait, elle, de sa terrible douleur. Il ne le fait pas.

Cependant Marie ne crie pas : « Descends de la Croix ; sauve-toi toi-même et moi avec toi ! »,ni : « Tu en as sauvé beaucoup d’autres, pourquoi maintenant ne peux-tu te sauver aussi toi-même, mon fils ? »

Marie se tait, « donnant à l’immolation de la victime, née de sa chair, le consentement de son amour », dit un texte de Vatican II. Elle célèbre avec lui sa Pâque.

Père Raniero Cantalamessa (1)

Extrait de Marie miroir pour l’Église, Ed. Saint-Augustin, 2002, p.144-145

(1) Le père Raniero Cantalamessa (né en 1934) est un cardinal de l’Église catholique romaine et frère capucin, prêtre, théologien, historien et prédicateur de la Maison pontificale depuis 1980.

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s