Le catholicisme progresse en Afrique et en Asie et recule en Europe

Des fidèles irakiennes reçoivent la communion lors de la messe célébrée en la cathédrale chaldéenne Saint-Joseph de Bagdad, le 6 mars 2021.Des fidèles irakiennes reçoivent la communion lors de la messe célébrée en la cathédrale chaldéenne Saint-Joseph de Bagdad, le 6 mars 2021.  (AFP or licensors)

Le catholicisme progresse en Afrique et en Asie et recule en Europe

L’Annuaire statistique de l’Église catholique, qui prend en compte les données compilées au 31 décembre 2019, confirme les tendances observées depuis plusieurs années sur le basculement du centre de gravité du catholicisme vers le sud.

Tiziana Campisi – Cité du Vatican

Depuis 2018, dans le monde, il y a 16 millions de catholiques de plus. Ce chiffre ressort de l’Annuaire pontifical 2021 et de l’Annuarium Statisticum Ecclesiae 2019, édités par le Bureau central des statistiques ecclésiastiques, publiés par l’Imprimerie du Vatican et distribués ces jours-ci en librairie. Il y avait au total 1 milliard 345 millions de catholiques, soit 17,7% de la population mondiale, selon les données compilées au 31 décembre 2019.

L’analyse géographique des changements survenus au cours des deux années 2018-2019 montre une augmentation de 3,4 % en Afrique, de 1,3 % en Asie, de 1,1 % en Océanie et de 0,84 % en Amérique, tandis qu’en Europe, on observe une légère diminution. Dans les 3 026 circonscriptions ecclésiastiques, il y a, fin 2019, 5 364 évêques, l’Amérique et l’Europe continuant à représenter 68,8 % du total mondial, suivies par l’Asie (avec 15,2 %), l’Afrique (13,4 %) et l’Océanie (2,6 %). 

Le nombre de prêtres augmente mais les vocations diminuent

Au cours de la période de deux ans 2018-2019, le nombre de prêtres augmente; au total, ils sont 414 336, soit 271 de plus. Face à des augmentations importantes pour l’Afrique et l’Asie, avec des augmentations relatives de 3,45% et 2,91%, en Europe et en Amérique, on observe une diminution, respectivement de 1,5% et d’environ 0,5%. L’Afrique et l’Asie contribuent ensemble à hauteur de 28,9%, tandis que l’Océanie reste relativement stable avec un peu plus de 1,1%.

L’Europe, elle, diminue sensiblement sa part: en 2018, les 170 936 prêtres européens représentaient près de 41,3 % du groupe ecclésial total, alors qu’un an plus tard, ils tombent à 40,6 %. Les vocations sacerdotales baissent encore: les candidats au sacerdoce sur la planète passent de 115 880, en 2018, à 114 058, en 2019, soit une baisse de 1,6 %. En Europe, la variation est de -3,8%, en Amérique de -2,4%, et en Asie de -2,6%. Mais en Afrique, le nombre de grands séminaristes, toujours sur la période de deux ans considérée, passe de 32 212 à 32 721, tandis qu’en Océanie, en 2019, il est inférieur de 5,2 % à celui de l’année précédente. 

Le continent qui compte le plus grand nombre de séminaristes est l’Asie (33 821), suivi de l’Afrique (32 721), de l’Amérique (30 664), de l’Europe (15 888) et de l’Océanie (964). La population des diacres permanents, en revanche, continue d’afficher une dynamique d’évolution significative et encourageante: ils augmentent, en 2019, de 1,5%, avec un total de 48 238 diacres sur les 5 continents. L’Amérique et l’Europe en comptent 1,2% de plus.

Baisse du nombre de religieux 

Le nombre de religieux profès qui ne sont pas prêtres est en baisse; en 2018, ils étaient 50 941, en 2019, ils sont 50 295. L’Europe et l’Amérique, en 2019, restent les zones où le nombre de profès non prêtres est le plus élevé, respectivement 14 038 et 13 735. Les femmes professes religieuses sont également en forte baisse. Globalement, ils passent de 641 661, en 2018, à 630 099 en 2019, soit une baisse relative de 1,8%.

Mais si l’Afrique est le continent qui connaît la plus forte augmentation, avec +1,1% – plus précisément de 76 219 femmes professes religieuses, en 2018, à 77 054, en 2019 -, et l’Asie du Sud-Est enregistre une hausse de 0,4% (de 170 092 à 170 754 femmes professes religieuses), les trois autres zones continentales partagent une contraction très marquée. En Amérique, les religieuses passent de 160 032 à 154 717, en Europe de 224 246 à 216 846 et en Océanie de 6999 à 6718.

Source: VATICANNEWS, le 25 mars 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s