Irak : programme du pape François, dimanche 7 mars 2021

Mossoul attend le pape François @OPoquillon

Mossoul Attend Le Pape François @OPoquillon

Irak : programme du pape François, dimanche 7 mars 2021

Dans les « stigmates de la guerre »

Au troisième jour du pèlerinage du pape François en Irak, ce dimanche 7 mars 2021, après la journée à Nadjaf et Ur, le pape se rend dans le nord du pays, dans la région autonome du Kurdistan irakien où les chrétiens se sont réfugiés lors de l’avance de daesh et qui est occupé en partie par des troupes turques.

Mais le pape se rendra aussi, en hélicoptère, à Mossoul, épicentre de la tragédie, où l’heure est au retour et à la reconstruction : le pape y priera pour les victimes de la guerre.

En hélicoptère toujours, le pape se rendra ensuite à Qaraqosh « la chrétienne », dans  la cathédrale  restaurée: une ville défendue par le Kurdes, en 2014, mais tombée aux mains de Daech le 7 août. Elle s’est en une nuit vidée de sa population et 14 églises de la province ont été détruites dont sept remontant aux Ve, VIe et VIIe siècles.

La journée s’achèvera par une messe au stade Franso Hariri d’Erbil, en présence de quelque 10 000 personnes (au lieu de 30 000 selon la capacité du stade).

Plus que jamais le pape met en pratique ce qu’il recommande à toute l’Eglise : être une « Eglise en sortie », aux « périphéries », et un « hôpital de campagne », lui qui vient, comme le disait le président Barham Saleh, vendredi 5 mars 2021 : « avec nous pour soigner nos blessures ». C’est aussi ce dont témoigne Anan Alkass Yousif. C’est « Pierre » qui vient « affermir ses frères ».

L’archevêque chaldéen catholique de Mossoul et Aqra Mgr Najeeb Michaeel, a confié à l’AFP-TV5Monde que le pape François serait accueilli  « dans la joie », même si les trois années d’occupation du groupe Etat islamique (EI), à partir de l’été 2014, ont laissé des « stigmates »: « une croix brisée sur la flèche d’une église, un calice ou une icône abîmés exposés dans une vitrine… Autant de preuves gardées en l’état pour « dépasser le passé », en « pardonnant mais sans oublier ».

L’archevêque a lui-même « sauvé des manuscrits anciens des griffes de l’EI dans ce qui fut leur fief en Irak, dans le nord du pays, en les emmenant au Kurdistan, de nuit, sur des pistes accidentées ».

Dimanche 7 mars 2021

BAGDAD – ERBIL – MOSSOUL – QARAQOSH – 

ERBIL – BAGDAD

7h15Départ en avion pour Erbil
8h20Arrivée à l’aéroport d’Erbil
8h20Accueil du président de la Région autonome du Kurdistan irakien et des autorités religieuses et civiles à l’aéroport d’Erbil
8h30Rencontre avec le président et le Premier ministre de la Région autonome dans la Presidential Vip Lounge de l’aéroport d’Erbil
9hDépart en hélicoptère pour Mossoul
9h35Arrivée au terrain d’atterrissage à Mossoul
10hPrière pour les victimes de la guerre sur la place Hosh al-Bieaa (place de l’Eglise) à Mossoul
10h55Départ en hélicoptère pour per Qaraqosh
11h10Arrivée au terrain d’atterrissage de Qaraqosh
11h30Visite à la Communauté de Qaraqosh dans l’église de l’Immaculée Conception à Qaraqosh
12h15Transfert à Erbil
16hMesse dans le Stade Franso Hariri à Erbil
18h10Départ en avion pour Bagdad
19h15Arrivée à l’aéroport international de Bagdad

Source: ZENIT.ORG, le 7 mars 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s